Élections législatives fédérales belges de 2019

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Élections législatives fédérales belges de 2019
150 sièges de la Chambre des représentants
Voir et modifier les données sur Wikidata
BartDeWever.jpg N-VA – Bart De Wever
Sièges sortants 31
Di Rupo cropped.jpg PS – Elio Di Rupo
Sièges sortants 23
Vladimir Putin and Charles Michel (2018-01-31) 01 (cropped).jpg MR – Charles Michel
Sièges sortants 20
Wouter Beke cropped.jpg CD&V – Wouter Beke
Sièges sortants 18
Gwendolyn-rutten-1379344162.jpg OpenVLD – Gwendolyn Rutten
Sièges sortants 14
John-crombez-1432721230.jpg sp.a – John Crombez
Sièges sortants 13
Transparent - replace this image male on Infobox lightgrey background.svg
cdH – Maxime Prévot
Sièges sortants 9
Zakia Khattabi - 2015.jpg Ecolo – Zakia Khattabi et Jean-Marc Nollet
Sièges sortants 6
Meyrem-almaci-1349265092.jpg Groen – Meyrem Almaci
Sièges sortants 6
Gouvernement
Sortant Élu
Michel II
MR
CD&V
Open Vld
-

Des élections fédérales belges auront lieu le 26 mai 2019 afin d'élire les 150 membres de la Chambre des représentants belge[1].

Système électoral[modifier | modifier le code]

La belgique est dotée d'un parlement bicaméral, le Parlement fédéral, composé d'une chambre haute, le Sénat, et d'une chambre basse, la Chambre des représentants.

Cette dernière est composée de 150 sièges pourvus pour cinq ans au scrutin proportionnel plurinominal de liste avec vote préférentiel et seuil électoral de 5 % dans 11 circonscriptions électorales de 4 à 24 sièges chacune correspondants aux 10 provinces du pays plus la capitale Bruxelles. Sur les onze circonscriptions, cinq recouvre la partie néerlandophone du pays pour un total de 87 sièges, les 63 sièges restants étant répartis dans les six autres[2].

Les électeurs ont également la possibilité d'exprimer un vote préférentiel pour un candidat sur la liste pour laquelle ils votent, les sièges obtenus par chaque liste étant par la suite d'abord attribués aux candidats ayant recueilli le plus grand nombre de suffrages en leur nom[2].

Après décompte des voix, les sièges sont répartis à la proportionnelle aux candidats de tous les partis ayant franchit le seuil de 5 %, dans l'ordre de leurs position sur les listes, selon la méthode d'Hondt[2].

Forces en présence[modifier | modifier le code]

Principales formations[modifier | modifier le code]

Parti Positionnement Dirigeant Résultats en 2014
Nouvelle alliance flamande (NVA)
Nieuw-Vlaamse Alliantie
Centre droit à extrême droite
Nationalisme flamand, séparatisme, conservatisme, Libéral-conservatisme
Bart De Wever 20,36 % des voix
33 sièges
Parti socialiste (PS) Centre gauche
Social-démocratie, progressisme
Elio Di Rupo 11,67 % des voix
23 sièges
Mouvement réformateur (MR) Centre droit
Libéralisme, Social-libéralisme
Charles Michel 9,64 % des voix
20 sièges
Chrétiens-démocrates et flamands (CD&V)
Christen-Democratisch en Vlaams
Centre droit
Démocratie chrétienne
Wouter Beke 10,85 % des voix
18 sièges
Libéraux et démocrates flamands (OpenVLD)
Open Vlaamse Liberalen en Democraten
Centre droit
Libéralisme, social-libéralisme, europhilie
Gwendolyn Rutten 9,78 % des voix
14 sièges
Parti socialiste d'Anvers (sp.a)
Socialistische Partij Anders
Centre gauche
Social-démocratie, socialisme démocratique
John Crombez 8,83 % des voix
13 sièges
Groen Centre gauche à gauche
Écologie politique europhilie
Meyrem Almaci 5,3 % des voix
6 sièges

Têtes de liste[modifier | modifier le code]

Les listes pour la Chambre sont dressées par province, ainsi que pour la région de Bruxelles-Capitale. Il n'y a plus d'élection directe pour le sénat. Les numéros de liste sont attribués le 22 mars 2019[3]. En plus des des listes présentes au parlement fédéral, trois partis présents aux précédentes élections régionales et communautaires obtiennent un numéro national. En communauté germanophone, Vivant obtient le numéro 1 et ProDG obtient le numéro 4. En Flandre l'Union des francophones obtient le numéro 14. Par ailleurs, les listes Destexhe obtiennent également un numéro national grâce à leurs reconnaissance en tant que groupe au parlement de la communauté française.

Sondages[modifier | modifier le code]

Moyenne pondérée des sondages en Wallonie
Moyenne pondérée des sondages en Flandre

Résultats[modifier | modifier le code]

Nationaux[modifier | modifier le code]

Résultats des élections législatives fédérales belges de 2019[16]
Parti Voix % +/- Sièges +/-
Nieuw-Vlaamse Alliantie (N-VA)
Parti socialiste (PS)
Christen-Democratisch en Vlaams (CD&V)
Open Vlaamse Liberalen en Democraten (Open Vld)
Mouvement réformateur (MR)
Socialistische Partij Anders (sp.a)
Groen
Centre démocrate humaniste (cdH)
Vlaams Belang (VB)
Ecolo
Parti du travail de Belgique (PTB/PvdA)
DéFI (ex-FDF)
Parti populaire (PP)
Autres partis
Suffrages exprimés
Votes blancs et invalides
Total 100 - 150 Steady.svg
Abstentions
Inscrits / participation

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Les élections fédérales belges sont prévues pour le 26 mai 2019 », sur Le Soir, (consulté le 28 juillet 2018).
  2. a b et c BELGIQUE Chambre des Représentants Union Interparlementaire
  3. https://plus.lesoir.be/213914/article/2019-03-22/elections-2019-les-numeros-de-listes-des-partis-sont-connus
  4. https://www.rtbf.be/info/regions/liege/detail_elections-vanessa-matz-tete-de-liste-cdh-a-la-chambre?id=10182548
  5. https://www.lavenir.net/cnt/dmf20190331_01316458/la-liste-cdh
  6. https://www.lalibre.be/actu/politique-belge/le-cdh-devoile-ses-listes-in-extremis-pour-la-province-de-luxembourg-5c9e09cc9978e2633322e852
  7. https://www.dhnet.be/regions/namur/liste-federale-cdh-pour-la-province-de-namur-prevot-tete-de-liste-tixhon-premier-suppleant-5c9a0b1a9978e263331c5715
  8. https://www.lalibre.be/actu/politique-belge/voici-les-dernieres-tetes-de-liste-du-cdh-5c8c002c9978e2710ebd99b9
  9. https://www.lecho.be/dossiers/elections-2019/georges-dallemagne-remplace-joelle-milquet-a-la-tete-de-liste-cdh-a-la-chambre/10111985.html
  10. https://www.levif.be/actualite/belgique/le-vlaams-belang-depose-des-listes-symboliques-pour-la-chambre-en-wallonie/article-news-1114265.html?utm_medium=social_vif&utm_source=Facebook&fbclid=IwAR0nsjfl-94SlRsSkjyGedr9SpPfXXmbXzR9UxSxrIw5HLtwqN4HqWFN4UQ#Echobox=1553881032
  11. http://www.unionbelge.be/?p=12788
  12. https://www.lameuse.be/370541/article/2019-04-04/la-liste-destexhe-liege-complete-en-peine-25-jours
  13. https://www.lanouvellegazette.be/371882/article/2019-04-08/charleroi-patrick-thoron-rejoint-les-listes-dalain-destexhe
  14. https://brabant-wallon.lacapitale.be/369547/article/2019-04-02/des-listes-destexhe-pretes-affronter-le-systeme-michel-en-bw
  15. http://www.unionbelge.be/?p=12802&fbclid=IwAR1W9FPr_0pGr1LtkSq-sLmwXvK1jWqyyfx5hiP7A9TZMNCcHhVtTaXCW_Q
  16. « Elections 2014 - Chambre - Résultats des listes Royaume - », sur elections2014.belgium.be (consulté le 29 mars 2016).

Voir aussi[modifier | modifier le code]