Tokugawa Yorinobu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Tokugawa Yorinobu est un nom japonais traditionnel ; le nom de famille (ou le nom d'école), Tokugawa, précède donc le prénom (ou le nom d'artiste).
Tokugawa Yorinobu
Tokugawa Yorinobu.jpg
Fonction
Daimyō
Titre de noblesse
Daimyō
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 68 ans)
Nom dans la langue maternelle
徳川頼宣Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Famille
Clan Tokugawa, Kii branch (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Mère
Yōju-in (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Conjoint
Yōrin'in (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Tokugawa Mitsusada
Matsudaira Yorizumi (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Tokugawa Yorinobu (徳川 頼宣?, 28 avril 1602 – 19 février 1671) est un daimyo du début de l'époque d'Edo de l'histoire du Japon.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né sous le nom Nagafukumaru, il est le 10e fils de Tokugawa Ieyasu, par sa concubine Oman-no-kata. Le 8 décembre 1603, Yorinobu reçoit le domaine de Mito alors évalué à 200 000 koku pour fief. Mito a précédemment appartenu à son frère ainé, Takeda Nobuyoshi. À la suite de l'augmentation de ses appointements à 250 000 koku en octobre 1604, il effectue sa cérémonie de la majorité le 12 septembre 1606, prend le nom Yorimasa et reçoit le rang de cour junior 4e inférieur (ju-shi-i-ge) ainsi que le titre de Hitachi no Suke. Le 6 janvier 1610, il est transféré dans un fief de 500 000 koku dans les provinces de Suruga et Tōtōmi (fondant ainsi le domaine de Sunpu centré autour du château de Sunpu), et prend le nom Yorinobu. Cependant, après un peu moins d'une décennie à Suruga, il est transféré au domaine de Wakayama d'une valeur de 550 000 koku le 27 août 1619 à la suite du transfert des précédents occupants, le clan Asano, à Hiroshima, dans la province d'Aki. Yorinobu devient ainsi le fondateur de la branche Kii de la famille Tokugawa. L'épouse de Yorinobu est la fille de Katō Kiyomasa. À la fin de sa vie, Yorinobu est titulaire du 2e rang de cour junior (ju-ni-i) ainsi que du titre de dainagon (« conseiller principal »).

Yorinobu a quatre enfants : son successeur Tokugawa Mitsusada, Yorizumi, fondateur du domaine d'Iyo-Saijo, Inaba-hime, qui épouse Ikeda Mitsunaka du domaine de Tottori et Matsuhime qui épouse Matsudaira Nobuhira du domaine de Yoshii.

Il est le père de Mitsusada et Matsudaira Yorizumi. Après sa mort il est désigné par le titre Nanryū-in.

En 1915, Yorinobu est promu 2e rang de cour senior (shō-ni-i) à titre posthume.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Source de la traduction[modifier | modifier le code]