Province de Suruga

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Province de Suruga
Image dans Infobox.
Géographie
Pays
Voie
Tōkaidō (en)
Partie de
Chef-lieu
Sunpu (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Baigné par
Coordonnées
Fonctionnement
Statut
Carte des anciennes provinces du Japon avec Kai mise en évidence.

La province de Suruga (駿河国, Suruga no kuni) est une ancienne province du Japon qui correspond à la partie est de l'actuelle préfecture de Shizuoka[1]. Suruga était bordée par les provinces d'Izu, Kai, Sagami, Shinano et Totomi, et baignée par la baie de Suruga.

L'ancienne capitale était située près de l'actuelle ville de Shizuoka, qui était déjà la plus grande ville de la province à l'époque féodale.

Durant la majeure partie de la période Sengoku, la province était aux mains du clan Imagawa. Après que Yoshimoto Imagawa a été défait par Oda Nobunaga, cependant, les Imagawa furent détruits et la province prise par Shingen Takeda. Plus tard, Ieyasu Tokugawa assigna la province à l'un de ses alliés.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Vue de l'ensemble de la région de Suruga », sur World Digital Library, 1828-1859 (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]