Tiki Wiki CMS Groupware

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis TikiWiki)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tiki (homonymie).
Tiki Wiki CMS Groupware
Description de l'image Tikiwiki logo.svg.

Informations
Développé par Tiki Software Community Association et volontaires de la communauté
Première version le 2002 octobre 07, il y a 17 ans
Dépôt sourceforge.net/p/tikiwiki/code/HEAD/treeVoir et modifier les données sur Wikidata
Écrit en PHP
Environnement Web application
Langues Multilingual (30)[1]
Type Moteur de wikiVoir et modifier les données sur Wikidata
Licence LGPL 2.1
Site web Tiki.org

Tiki Wiki CMS Groupware ou simplement Tiki, connu à l'origine sous le nom de TikiWiki, est un système de gestion de contenu et une suite bureautique en ligne basée sur un wiki libre et open source, écrit principalement en PHP et distribué sous la licence GNU Lesser General Public License (LGPL)[2]. En plus de permettre les sites web et portails sur Internet et sur intranets et extranets, Tiki contient plusieurs fonctionnalités de collaboration lui permettant de fonctionner comme un système de gestion de contenu géospatial (GeoCMS) et application Web Groupware.

Tiki inclut toutes les fonctionnalités de base communes à la plupart des CMS, telles que la possibilité d'enregistrer et de maintenir des comptes utilisateurs individuels au sein d'un système d'autorisations et de privilèges flexible et riche, de créer et de gérer des menus, des flux RSS, de personnaliser la mise en page, d'effectuer des enregistrements et de gérer le système. Toutes les tâches d'administration sont accomplies par le biais d'une interface utilisateur basée sur un navigateur.

Tiki dispose d'un design tout-en-un, par opposition à un modèle core+extensions suivi par d'autres CMS. Cela permet des mises à jour à l'épreuve du temps (puisque toutes les fonctionnalités sont disponibles en même temps), mais présente l'inconvénient d'une base de code extrêmement large (plus de 1 000 000 de lignes).

Tiki peut fonctionner sur n'importe quelle plate-forme informatique qui supporte à la fois un serveur web capable d'exécuter PHP 5 (incluant Apache HTTP Server, IIS, Lighttpd, Hiawatha, Cherokee, et nginx) et une base de données MySQL pour stocker du contenu et des paramètres[3].

Composants principaux[modifier | modifier le code]

Tiki comprend quatre grandes catégories de composants : les outils de création et de gestion de contenu, les outils d'organisation de contenu et les aides à la navigation, les outils de communication et les outils de configuration et d'administration. Ces composants permettent aux administrateurs et aux utilisateurs de créer et de gérer du contenu, ainsi que de communiquer avec d'autres personnes et de configurer des sites.

De plus, Tiki permet à chaque utilisateur de choisir parmi différents thèmes visuels. Ces thèmes sont implémentés en utilisant CSS et le moteur de template Smarty open source. Des thèmes supplémentaires peuvent être créés par un administrateur Tiki pour le branding ou la personnalisation.

Internationalisation[modifier | modifier le code]

Tiki est un projet international, supportant de nombreuses langues. La langue d'interface par défaut en Tiki est l'anglais, mais toute langue qui peut être encodée et affichée en utilisant l'encodage UTF-8 peut être supportée[4]. Les chaînes traduites peuvent être incluses via un fichier de langue externe, ou en traduisant des chaînes d'interface directement, via la base de données. Au 29 septembre 2005, le tiki avait été entièrement traduit en huit langues et aurait été traduit à 90 % ou plus dans cinq autres langues, ainsi que des traductions partielles pour neuf autres langues.

Tiki prend également en charge la traduction interactive de pages wiki réelles et a été le moteur wiki initial utilisé dans le projet Cross Lingual Wiki Engine[5],[6], ce qui permet aux sites Web basés sur Tiki d'avoir un contenu traduit - pas seulement l'interface utilisateur.

Implémentation[modifier | modifier le code]

Tiki est développé principalement en PHP avec du code JavaScript. Il utilise MySQL comme base de données. Il fonctionnera sur n'importe quel serveur qui fournit PHP 5, y compris Apache et IIS de Microsoft.

Les composants Tiki utilisent largement d'autres projets open source, tels que Zend Framework, Smarty, jQuery, HTML Purifier, FCKeditor, Raphaël, phpCAS, et Morcego[7] Utilisé avec Mapserver, Tiki peut devenir un système de gestion de contenu géospatial.

L'équipe du projet[modifier | modifier le code]

Tiki est en cours de développement actif[8] par une large communauté internationale de plus de 300 développeurs et traducteurs[9] et est l'une des plus grandes équipes open-source au monde[10] Les membres du projet ont donné les ressources et la bande passante nécessaires pour héberger le site tiki.org et divers sous domaines. Les membres du projet appellent cette dépendance à leur propre produit " manger leur propre nourriture pour chien ", ce qu'ils font depuis les premiers jours du projet[11] Les membres de la communauté Tiki participent également à divers événements connexes tels que WikiSym et la réunion sur le logiciel libre.

Historique[modifier | modifier le code]

Tiki est hébergé sur SourceForge.net depuis sa sortie initiale (version 0.9, nommée Spica) en octobre 2002[12] C'était principalement le développement de Luis Argerich (Buenos Aires, Argentine), Eduardo Polidor (São Paulo, Brésil) et Garland Foster (Green Bay, WI, États-Unis).

En juillet 2003, Tiki a été nommé Projet du mois de juillet 2003 SourceForge.net[13] Fin 2003, une fourchette de Tiki a été utilisée pour créer Bitweaver[14].

En 2006, Tiki a été nommée parmi les 30 meilleures applications Web de CMS Report[15].

En 2008, Tiki a été nommé dans le Top 100 du magazine EContent[16].

En 2009, Tiki a adopté un cycle de publication de six mois et a annoncé la sélection d'une version de soutien à long terme (LTS) et la Tiki Software Community Association a été formée en tant que responsable juridique pour Tiki[17] La Tiki Software Association est une entité sans but lucratif établie au Canada. Auparavant, l'ensemble du projet était entièrement géré par des bénévoles.

En 2010, Tiki a reçu le prix Best of Open Source Software Applications Award (BOSSIE) décerné par InfoWorld, dans la catégorie Applications[18].

En 2011, Tiki a été nommée parmi les 30 meilleures applications Web de CMS Report[19].

En 2012, Tiki a été nommé "Meilleur outil Web" par WebHostingSearch.com[20], et "People's Choice : Best Free CMS" par CMS Critic[21].

En 2016, Tiki a été nommé comme l'un des "10 meilleurs outils logiciels de collaboration Open Source" par Small Business Computing[22].

Communauté[modifier | modifier le code]

Le projet est mené par environ 350 développeurs et traducteurs[réf. nécessaire]. Tiki avait 15 000 utilisateurs en 2008 selon Le Journal du Net.

Nom[modifier | modifier le code]

Le nom TikiWiki est écrit dans CamelCase, une syntaxe Wiki commune indiquant un hyperlien dans le Wiki. Il s'agit très probablement d'un mot composé combinant deux termes polynésiens, Tiki et Wiki, pour créer un nom auto-rhythmant similaire à wikiwiki, une variante commune du wiki.

Un backronym a également été formé pour Tiki : Infrastructure du Savoir Etroitement Intégrée[2].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « i18n | Tiki Wiki CMS Groupware :: Community », Tiki.org (consulté le 15 juillet 2012)
  2. a et b (en) Tiki Community, « Community », sur Tiki Wiki CMS Groupware :: Community (consulté le 26 juin 2019)
  3. (en) Tiki Community, « Requirements », sur Documentation for Tiki Wiki CMS Groupware (consulté le 26 juin 2019)
  4. (en) Tiki Community, « Translation », sur Tiki Wiki CMS Groupware :: Community (consulté le 26 juin 2019)
  5. « Engin wiki interlingue », sur Translation the Wiki Way (consulté le 26 juin 2019)
  6. Louis-Philippe Huberdeau, Sébastien Paquet et Alain Désilets, « The Cross-Lingual Wiki Engine: Enabling Collaboration Across Language Barriers », Proceedings of the 4th International Symposium on Wikis, ACM, série WikiSym '08,‎ , p. 13:1–13:14 (ISBN 9781605581286, DOI 10.1145/1822258.1822276, lire en ligne, consulté le 26 juin 2019)
  7. (en) Tiki Community, « Partners », sur Tiki Wiki CMS Groupware :: Community (consulté le 26 juin 2019)
  8. Modèle {{Lien web}} : paramètre « titre » manquant. http://cia.vc/stats/project/tikiwiki, sur cia.vc (consulté le 26 juin 2019)
  9. « Members », sur sourceforge.net (consulté le 26 juin 2019)
  10. (en) « This is one of the largest open-source teams in the world, and is in the top 2% of all project teams on Ohloh. », sur http://www.ohloh.net
  11. (en) « http://tiki.org/DogFood », sur http://tiki.org
  12. (en) « SourceForge project announcement »
  13. (en) « SourceForge Project of the Month (external link) Archived 2005-12-08 at the Wayback Machine »
  14. « bitweaver and TikiWiki - bitweaver », sur www.bitweaver.org (consulté le 26 juin 2019)
  15. « CMS Focus: CMS Report's Top 30 Web Applications - socPub », sur www.socpub.com (consulté le 26 juin 2019)
  16. (en-US) « 2007 EContent 100 List », sur EContent Magazine, (consulté le 26 juin 2019)
  17. (en) Tiki Community, « Tiki Software Community Association », sur Tiki Wiki CMS Groupware :: Community (consulté le 26 juin 2019)
  18. (en) Peter Wayner, « Bossie Awards 2010: The best open source software of the year », sur InfoWorld, (consulté le 26 juin 2019)
  19. « CMS Focus: CMS Report's Top 30 Web Applications - socPub », sur www.socpub.com (consulté le 26 juin 2019)
  20. (en) « WebHostingSearch.com »
  21. (en-US) « People's Choice Winner for Best Free CMS is... », sur CMS Critic, (consulté le 26 juin 2019)
  22. « Best Open Source Collaboration Software for Small Business », sur www.smallbusinesscomputing.com (consulté le 26 juin 2019)

Lectures complémentaires[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]