Les Trois boucs bourru

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Three Billy Goats Gruff)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Décoration du Noël de la Maison Blanche 2003 qui utilise Les Trois boucs bourru comme thème.

Les Trois boucs bourru (en norvégien : De tre bukkene Bruse, parfois mieux connu sous le titre anglais Three Billy Goats Gruff) est un conte populaire norvégien recueilli par Peter Christen Asbjørnsen et Jørgen Moe dans les Contes populaires norvégiens et publié pour la première fois entre 1841 et 1844.

Résumé du conte[modifier | modifier le code]

Le conte met en scène l'histoire de trois chèvres. Il n'y a plus d'herbe à brouter à l'endroit où elles vivent, elles doivent donc traverser une rivière pour trouver une nouvelle prairie afin de se nourrir et devenir grasses. Un troll garde le pont qu'elles doivent franchir pour atteindre ces nouveaux pâturages. Il dévore ceux et celles qui le traversent. La plus petite chèvre est la première à traverser le pont. Elle suggère au troll d'attendre une chèvre plus grasse pour faire un vrai festin, le troll la laisse passer. La deuxième s'avance pour franchir le pont à son tour. Plus rusée que la précédente, elle se fait cependant repérer par le troll, elle lui suggère à son tour d'attendre une chèvre d'une taille supérieure pour se régaler, le troll la laisse à nouveau passer. Vient enfin le tour de la troisième, le troll s'apprête à la dévorer, cependant cette dernière est si grasse qu'elle se débarrasse aisément du monstre. Les trois chèvres peuvent enfin passer le pont et se rassasier à leur guise. Elles vivent heureuses jusqu'à la fin de leurs jours. Le troll vit toujours sous le pont mais n'embête plus personne depuis cette rencontre.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Contes de Norvège (vol.II), traduits par une équipe franco-norvégienne sous la direction de Eva Berg Gravensten, Esprit ouvert, 1998 (ISBN 978-2883290389) p. 133-146

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :