Thomas Hughes (écrivain)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Thomas Hughes.
Thomas Hughes
Portrait of Thomas Hughes.jpg
Fonctions
Membre du 20e Parlement du Royaume-Uni (d)
Frome (en)
-
Membre du 19e Parlement du Royaume-Uni (d)
Lambeth (en)
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 73 ans)
BrightonVoir et modifier les données sur Wikidata
Pseudonyme
Vacuus ViatorVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Père
John Hughes (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Arthur Hughes (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Religion
Parti politique
Œuvres principales
Thomas Hughes (écrivain)

Thomas Hughes ( - ) est un écrivain britannique inventeur de l'idée de muscular christianity, à la suite du pasteur Charles Kingsley. Son roman Tom Brown's Schooldays[1], publié en 1857, décrit, à travers les années de scolarité d'un jeune homme à Rugby, un idéal de vie fondé sur des valeurs morales. Le personnage principal est inspiré de Thomas Arnold (1795-1841), directeur de l'école de Rugby et grand réformateur de l'enseignement.

En 1854, il participa à la création du Working Men's College.

Romans[modifier | modifier le code]

Romans autobiographiques[modifier | modifier le code]

  • Religio Laici (1861)
  • A Layman's Faith (1868)
  • Alfred the Great (1870)
  • Memoir of a Brother (1873)
  • The Old Church; What Shall We Do With It? (1878)
  • The Manliness of Christ (1879)
  • True Manliness (1880)
  • Rugby Tennessee (1881)
  • Memoir of Daniel Macmillan (1882)
  • G.T.T. Gone to Texas (1884)
  • Notes for Boys (1885)
  • Life and Times of Peter Cooper (1886)
  • James Fraser Second Bishop of Manchester (1887)
  • David Livingstone (1889)
  • Vacation Rambles (1895)
  • Early Memories for the Children (1899)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • D. Barjot et F. Mathis (dir.), Le Monde britannique (1815-1931), Paris, , p. 95.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Tom Brown, Scènes de la vie du collège en Angleterre, Thomas Hugues, Hachette, Paris, 1888.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]