Thirunalloor Karunakaran

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Thirunalloor Karunakaran
Image dans Infobox.
Thirunalloor Karunakaran en 2004.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Perinad (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 81 ans)
QuilonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
തിരുനല്ലൂര്‍ കരുണാകരന്Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Indien (depuis le )Voir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Sree Narayana College de Kollam (d)
University College Trivandrum (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités

Thirunalloor Karunakaran ( - ) est un poète indien et un intellectuel de gauche de l'État de Kerala.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est né dans le village de Perinad dans le district de Kollam, au Kerala. Sympathisant du Parti communiste d'Inde, il est le responsable de Janayugom, la revue culturelle du parti. Il meurt le , à sa résidence de Kollam.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Ayant étudié la philosophie indienne et le marxisme en profondeur, il en retire une vision unique combinant le meilleur des deux, et cette vision est illumine le cœur de sa poésie. Il écrit avec autant de facilité de courts poèmes lyriques et de longs poèmes narratifs présentant plusieus personnages et des situations sociales complexes[1],[2],[3].

Il traduit plusieurs livres d'autres langues en malayalam. Il a publié 13 livres de poésie, 4 livres de la traduction, 4 livres de prose et de plusieurs articles sur la langue, la littérature et des sujets socio-politiques. Deux de ses traductions sont les Rubaiyat d'Omar Khayyam et Les Tsiganes d'Alexandre Pouchkine.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Sahithyalokam Trimonthly, janvier-mars 1985, pages 41 à 45, Kerala Sahithya Academy, Thrissur.
  2. (en) Articles and features on Thirunalloor Karunakaran published in various magazines and journals in July 2006.
  3. (en)« An Idealistic Ordeal »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?).