Thierry Goguel d'Allondans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Thierry Goguel d'Allondans
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Thierry Goguel d’Allondans, né le (60 ans) à Strasbourg[1], est formateur en travail social à l’Institut de formation au travail éducatif et social de Schiltigheim.

Éléments de biographie[modifier | modifier le code]

Thierry Goguel d’Allondans a été d'abord cuisinier[2], puis éducateur spécialisé pendant près de vingt ans.

Il soutient une thèse de doctorat en sciences sociales (mention anthropologie) en 2002, à l’université de Strasbourg, intitulée « Le travailleur social comme passeur. Procès anthropologiques et pratiques du travail social»[3]. En 2014 il devient formateur en travail social à l’Institut de formation au travail éducatif et social de Schiltigheim[4].

Goguel d’Allondans est rédacteur en chef de la revue Cultures & Sociétés, publiée par les éditions L'Harmattan[5].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Livres publiés[modifier | modifier le code]

Articles publiés[modifier | modifier le code]

  • Avec Alfred Adam (Dir.), Pathologies des institutions : réalités, prévention, alternatives, Ramonville Saint-Agne, Érès, 1990.
  • Avec Myriam Klinger, Errances et Hospitalité. L’accueil et l’accompagnement d’adultes en difficulté. La Cité Relais à Strasbourg, Ramonville Saint-Agne, Érès « Ethiss », 1991.
  • (Direction), Rites de passage : d’ailleurs, ici, pour ailleurs, Ramonville Saint-Agne, Érès « Pratiques sociales transversales », 1994
  • Codirection avec Liliane Goldsztaub, La rencontre. Chemin qui se fait en marchant, Ramonville Saint-Agne, Érès « Les cahiers d’Arcanes », 2000.
  • (Dir.), Face à l’enfermement : Accompagner, former, transmettre. Petit traité de l’ouverture des cages, Paris, A.S.H. « Pratiques professionnelles », 2003.
  • Anthropo-logiques d’un travailleur social. Passeurs, passages, passants, Paris, Téraèdre « L’anthropologie au coin de la rue », 2003.
  • Les gardiens du seuil. Lecture anthropologique du travail social, Montréal, Liber, 2005.
  • Les sexualités initiatiques. La révolution sexuelle n’a pas eu lieu, Paris, Belin « Nouveaux Mondes », 2005.
  • Réseau Positif (scénario d’une bande dessinée sous le pseudonyme de Thigodal, pour la prévention du sida chez les 16-25 ans), Strasbourg, AtelierBD, 2005.
  • (Dir.), Éducation renforcée. La prise en charge des mineurs délinquants en France, Paris, Téraèdre « Passage aux Actes », 2008.
  • Denis Jeffrey (Dir.), Chemins vers l’âge d’Homme. Les risques à l’adolescence, Québec, Presses de l’Université Laval « Sociologie au coin de la rue », 2008.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]