The Queers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
The Queers
Description de cette image, également commentée ci-après
The Queers.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Punk rock, pop punk[1],[2]
Années actives 19811984, depuis 1986
Labels Lookout! Records, Asian Man Records, Hopeless Records
Composition du groupe
Membres Joe Queer
Dangerous Dave
Lurch Nobody
Anciens membres Voir anciens membres

The Queers est un groupe de punk rock américain, originaire du New Hampshire.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le chanteur et guitariste Joe King a pris le nom de scène de Joe Queer. Le nom du groupe caractérise bien le côté humoristique du trio. En anglais, queer réfère à l'homosexualité, alors qu'aucun membre des Queers n'est homosexuel. La plupart des chansons traite de sujet légers, tels la bière et les filles, et Joe Queer refuse depuis plus de deux décennies de véhiculer un quelconque message politique avec sa musique, préférant jouer du punk rock pour le simple plaisir de jouer vite, et fort. Il a d'ailleurs eu maille à partir ces dernières années avec des groupes street punk, en particulier les Dropkick Murphys qu'il accuse, avec d'autres formations punk, de faire en sorte que « la scène punk actuelle (ou ce qu'il en reste) est pleine de trous de cul qui ne veulent que se battre ». Le groupe se sépare à l'origine en 1984.

En 1986, ils se reforment avec Joe Queer et une nouvelle formation. En 1990, le groupe signe avec le label Shakin' Street Records et publie son premier album studio, intitulé Grow Up L'album permet au groupe de se populariser dans la Nouvelle-Angleterre, mais la sortie de Love Songs for the Retarded chez Lookout! Records en 1993 les rend encore plus populaires[3]. Hugh O'Neill, batteur de 1993 à 1998, décède le 21 janvier 1999 après une longue bataille contre un cancer cérébral.

Le bassiste Philip Hill et le batteur Lurch Nobody complètent le trio The Queers en 2006, mais au cours des années, il y eut de très nombreux changements au sein du groupe, King étant le seul membre fondateur toujours présent. The Queers publie leur reprise de la chanson Wipe Out, incluse dans le mockumentaire Surf's Up, sorti en 2007 ; il est réalisé par Columbia Pictures et ImageWorks Studios, et produit par Sony Pictures Animation et National Geographic Films[4].

En 2014, Joe Steinhardt de Don Giovanni Records appelle Asian Man Records et Recess Records à envoyer The Queers après que Joe Queer ait soutenu publiquement l'officier Darren Wilson[5].

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Joe King (a.k.a. Joe Queer) - guitare, chant (1981–1984, 1986, depuis 1990)
  • Alex Martin (a.k.a Hoglog) - batterie (depuis 2011)
  • Chris May - basse (depuis 2017)

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Tulu (a.k.a. Scott Gildersleeve) - basse, batterie (1981–1984, mort en mars 2015)[6]
  • Wimpy Rutherford (a.k.a. Jack Hayes) - batterie, chant (1981–1984)
  • Keith Hages - basse, chœurs (1982–1984)
  • Bobby Gaudreau - chant (1986)
  • Kevin Kecy - basse, chœurs (1986)
  • Hugh O'Neill - batterie, chœurs (1986–1993, 1995–1998, mort le 21 janvier 1999)[7]
  • J.J. Rassler - guitare solo, chœurs (1987–1988)
  • Danny McCormack - guitare (1987–1988)
  • Evan Shore - basse, chœurs (1987–1988)
  • Greg Urbaitis - basse (1987–1988)
  • Magoo Piranha - basse, chœurs (1987–1988)
  • Jeebs Piranha - batterie (1987–1988)
  • Young Sean Rowley - guitare (1987–1988)
  • B-Face - basse, chœurs (1990–1998)
  • Jay - batterie (1993)
  • Harlan - guitare (1993)
  • Dan Vapid - guitare, chœurs (1994, 2002, 2014 Love Songs... tour)
  • Danny Panic - batterie (1994)
  • Metal Murf Cretin - guitare (1995)
  • Erick Coleman - guitare (1995–1996)
  • Hunter Oswald - guitare (1995)
  • Kato Cretin - guitare (1996)
  • Geoff Useless - basse, chœurs (1998, 2006–2007)
  • Rick Respectable - batterie, chœurs (1998)
  • Chris Cougar Concentration Camp - guitare, chœurs (1997–1999)
  • Steve Stress - batterie (1998–2000)
  • Dangerous Dave - basse, chœurs (1998–2002, 2007–2015)
  • Isaac Lane - basse (2001)
  • Matt Drastic - batterie (2002–2003) (2007–2008)
  • hillip Hill - basse, chœurs (2002–2006, 2007)
  • Dusty Watson - batterie, chœurs (2004)
  • Dave Trevino - batterie (2004–2006)
  • Andrew Griswold - batterie (2005)
  • Ben Vermin - basse (2006, 2007)
  • Ryan Kwon Doe - batterie (2006)
  • Jeff Dewton - guitare (2007)
  • Jonathon Mackey - batterie (2010)
  • Adam Woronoff - batterie (2007) (2009–2010)
  • Bear Williams - batterie (2012)
  • Lurch Nobody - batterie, chœurs (2000–2001, 2006–2011)
  • Josh Goldman - basse, chœurs (2013)

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 1990 : Grow Up (réédité en 2007)
  • 1993 : Love Songs for the Retarded]] (réédité en 2006 et 2009)
  • 1994 : Rocket to Russia
  • 1994 : Beat Off
  • 1995 : Move Back Home
  • 1996 : Don't Back Down
  • 1998 : Punk Rock Confidential
  • 2000 : Beyond The Valley...
  • 2002 : Pleasant Screams
  • 2007 : Munki Brain
  • 2010 : Back to the Basement

EP[modifier | modifier le code]

  • 1982 : Love Me
  • 1984 : Kicked Out of the Webelos
  • 1992 : A Proud Tradition
  • 1993 : Too Dumb to Quit!
  • 1994 : My Old Man's a Fatso
  • 1995 : Look Ma No Flannel
  • 1995 : Surf Goddess
  • 1996 : Bubblegum Dreams
  • 1998 : Everything's OK
  • 2001 : Today

Compilations[modifier | modifier le code]

  • 1989 : Killed by Death
  • 1996 : A Day Late and a Dollar Short
  • 1999 : Later Days and Better Lays
  • 2004 : Summer Hits

Splits[modifier | modifier le code]

  • 1994 : Live at Some Prick's House (split avec Pink Lincolns)
  • 1995 : Love Aint Punk (split avec Sinkhole)
  • 2003 : Acid Beaters (split album avec les Manges)
  • 2004 : Right on Target (split avec 88 Fingers Louie)
  • 2004 : Split Disc from Japan and USA (split avec the Disgusteens)
  • 2006 : Three Way Split (split avec Consider the Meek et the Vickers)
  • 2011 : Alive (split 7" avec Killtime)

Albums live[modifier | modifier le code]

  • 1994 : Shout at the Queers
  • 1995 : Suck This
  • 2001 : Live in West Hollywood
  • 2006 : Weekend at Bernie's
  • 2008 : CBGB OMFUG Masters: Live February 3, 2003
  • 2009 : The Queers Alive in Hollyweird
  • 2013 : Olé Maestro

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Archived copy »,
  2. (en) « Queers », TrouserPress (consulté le 11 mars 2015).
  3. (en) Kembrew McLeod, « The Queers | Biography », AllMusic, (consulté le 11 mars 2015)
  4. (en) « Surf's Up (2007) », Soundtrackinfo.com (consulté le 30 décembre 2010)
  5. (en) « JOE QUEER BACKS OFFICER DARREN WILSON, PUNK COMMUNITY CONFUSED », Impose Magazine (consulté le 17 mars 2015).
  6. (en) Doc Rock, « January to juin 2015 », The Dead Rock Stars Club (consulté le 11 mars 2015)
  7. (en) Doc Rock, « The Dead Rock Stars Club 1998-1999 », Thedeadrockstarsclub.com (consulté le 11 mars 2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :