Théâtre du Vieux Saint-Étienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Église Saint-Étienne.
Théâtre du Vieux Saint-Étienne
Description de cette image, également commentée ci-après

La façade de l'ancienne chapelle reconvertie en théâtre

Lieu Rennes
Coordonnées 48° 06′ 56″ Nord 1° 41′ 02″ Ouest / 48.11567, -1.68388
Inauguration 1989
Protection  Inscrit MH (1926)

Géolocalisation sur la carte : Rennes

(Voir situation sur carte : Rennes)
Théâtre du Vieux Saint-Étienne

Géolocalisation sur la carte : Ille-et-Vilaine

(Voir situation sur carte : Ille-et-Vilaine)
Théâtre du Vieux Saint-Étienne

Le Théâtre du Vieux Saint-Étienne est une salle de théâtre rennaise.

L'ancienne église Saint-Étienne datant du XIIe siècle, ancienne chapelle du couvent des Augustins, se situe en contrebas de la place Sainte-Anne, en face de l'ancien hôpital militaire Ambroise Paré.

L’ancienne église Saint-Étienne a été inscrite au titre des monuments historiques par arrêté du 9 novembre 1926[1],[2],[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

L'église paroissiale Saint-Etienne est mentionnée au XIIe siècle. L'édifice actuel est une reconstruction de la seconde moitié du XVe siècle, le lambris de couvrement de la nef de cette époque a été supprimé lors des travaux de 1975, mais les nervures des fausses voûtes en bois du bas-côté sud ont été sauvegardées. Quelques aménagements ont eu lieu au XVIe siècle, la fenêtre du bras nord du transept porte la date 1553, et la niche placée dans la sixième pile nord, celle de 1563. Le clocher-porche aménagé contre le bras sud porte la date de 1743, il était couronné d'un bulbe jusqu'au milieu du XIXe siècle[2].

Le maire de Rennes Rallier du Baty y fut inhumé en 1734[4].

Le culte fut transféré en 1791 dans l'église des Augustins qui devient la nouvelle église Saint-Étienne de Rennes[4].

L'église a été acquise par la ville en 1969 après avoir servi de magasin pour le Génie militaire de Rennes[2].

En 1989, elle fut désaffectée et transformée en théâtre par la ville de Rennes.

Architecture[modifier | modifier le code]

Plan en croix latine, lambris de couvrement pour la nef et le transept, voûte d'ogives en bois pour le bas-côté sud, toit en pavillon pour la tour du clocher, façade latérale à pignons multiples, clocher latéral, chevet plat, style gothique, clocher de style baroque[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Sylvie Blottière-Derrien, Le Vieux Saint-Etienne de Rennes et des églises de Haute-Bretagne des XVème et XVIème siècles, Faculté des sciences Humaines de Rennes, 110 p.
    Mémoire de maîtrise d’histoire de l’art.
  • Sylvie Blottière-Derrien, « Le Vieux Saint-Etienne de Rennes », Arts de l’Ouest, vol. 1-2,‎ , p. 127-142 (ISSN 0220-2220)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]