Ted McCarty

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ted McCarty
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 91 ans)
Nationalité
Activités
Inventeur, entrepreneur, fabricant d'instruments de musiqueVoir et modifier les données sur Wikidata

Theodore Milson McCarty () est président de la firme Gibson Guitar Corporation de 1950 à 1966, période généralement considérée comme l'âge d'or de la marque de guitares Gibson. Il est considéré comme un pionnier de la conception et de la construction de guitares électriques.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en 1909 dans le Kentucky, Ted MC Carty commence sa carrière en 1936 chez le fabricant d'orgues Wurlitzer[1], après des études universitaires d'ingénierie. Il quitte Wurtlitzer pour entrer chez Gibson comme vice-président en 1949, puis en prend la tête l'année suivante en tant que président.

Durant sa présidence, et sous son impulsion personnelle[2], la marque développe de nombreux modèles innovants, et la production est multipliée par vingt (dépassant 100 000 pièces annuelles).

Parmi les nouveautés lancées par Gibson durant la présidence de McCarty, on peut citer plusieurs modèles devenus des grands classiques et véritables références dans la monde de la guitare électrique

ainsi que des équipements dont certains sont aujourd'hui devenus des standards :

Dans sa démarche d'innovation, Ted McCarty s'efforce d'être à l'écoute des guitaristes (il ne l'est pas lui-même), pour proposer des produits répondant à leurs besoins, tout en étant attentif au positionnement marketing de la marque. L'image de « fabricant traditionnel » que Gibson entretien depuis sa création se démarque des productions de la société Fender qui, précisément, commence à révolutionner la guitare amplifiée en proposant des modèles à corps plein (solid body) au début des années 1950. La vague novatrice que crée Fender dans le monde de la guitare pousse cependant McCarty à sortir Gibson de son craquant conventionnel en introduisant les modèles « modernistiques », considérés un peu trop futuriste à l'époque de leur sortie.

Ted McCarty quitte Gibson en 1966 et rachète la firme Bigsby (fabricant de guitares et de systèmes de vibrato pour guitares) à son fondateur Paul Bigsby. Il cède l'entreprise en 1999 à la Gretsch Guitar Company, mais en garde la tête jusqu'à sa mort en 2001[6].

En parallèle, il est sollicité en tant que consultant par Paul Reed Smith, pour l'aider à développer sa marque PRS au début des années 1980. Le modèle signature « PRS McCarty », proposé en 1994, devient une des guitares les plus représentatives de la marque. Une ligne de micros crée par PRS prend également le nom de McCarty.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. "Ted McCarty: I'm Not a Musician" by Willie G. Mosely Vintage Guitar(April 1999) http://www.vintageguitar.com/2826/ted-mccarty/
  2. André Duchossoir, Gibson Electrics vol. 1, Chatillon, Éditions Médiapresse, , 190 p. [détail des éditions] (ISBN 2-9036-4800-X)
  3. « Modernistique » est l’appellation exacte figurant dans la liste Gibson en juillet 1958
  4. Brevet n° US2567570A déposé le 2 novembre 1948 au nom de Ted Mc Carty
  5. Brevet No. US2740313A déposé le 5 juillet 1952 au nom de Ted Mc Carty
  6. Histoire de Bigsby guitars and vibratos (en.)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens[modifier | modifier le code]