Gibson Moderne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Gibson Moderne
Image illustrative de l’article Gibson Moderne
Gibson Moderne de 1982
Fabricant Gibson Guitar Corporation
Période 1957, 1982-83, 2012-présent
Fabrication
Corps Solid Body
Manche collé
Bois utilisés
Corps Korina, Acajou, Peuplier
Manche Acajou
Touche Palissandre, Ebène
Accastillage
Chevalet Tune-o-Matic
Micros 2 Humbuckers

La Gibson Moderne est une guitare électrique conçu par Gibson en 1957. Elle a été conçu à côté de la Flying V et de la Explorer-Futura dans le cadre d'une série de guitares électriques avec un design plus recherché et moderne pour l'époque. Cependant, contrairement à la Flying V et l'Explorer, qui sortirent en 1958, la Moderne a seulement été mise en production en 1982.

Un nombre réduit de prototypes (entre un et six selon différentes sources)[1] a été réalisé dans les années 1950. Aucun de ces prototypes n'est connu de nos jours. La Gibson Moderne de 1958 est considéré pour cela comme l'une des guitares les plus rares sur le marché[2].

Historique[modifier | modifier le code]

Le mystère des prototypes de 1957[modifier | modifier le code]

Brevet pour la Gibson "Moderne" de 1958

Au milieu des années 1950, les Fender Telecaster et Stratocaster envahissent le marché et Gibson perd des parts de marché considérables. Afin de rivaliser avec les Fenders, Gibson créa trois guitares plein corps au design futuriste. Sur plus de 100 designs proposés, seulement trois designs furent retenu, respectivement appelés Flying V, Futura (qui se renommera plus tard Explorer), et (officieusement, par les historiens) Moderne. Gibson fit construire des prototypes afin qu'ils soient montrés au NAMM de 1957[3].

Il existe des spéculations selon lesquelles seulement la Flying V et la Futura furent montrées, la Moderne ayant été détruite auparavant[3]. D'autres spéculations prétendent que tous les 3 modèles aurait été montrés, mais que la Moderne n'aurait pas attiré l'attention et aurait été détruite par la suite à l'usine Gibson[3]. Ted McCarty affirmait jusqu'à sa mort qu’un certain nombre de Moderne aurait été construite, ignorant néanmoins ce qui serait arrivé à ces prototypes[3]. Certain employés de Gibson prétendent quant à eux qu’aucune Moderne n’aurait été produite[3]. D'autres prétendent au contraire que deux employés Gibson auraient récupéré les pièces et auraient assemblé des Modernes en dehors de l'usine[3].

Rendall Wall, un ingénieur chez Gibson, prétend avoir utilisé la Moderne au début des années 1960 pour une performance de Bye Bye Birdie. Wall raconte qu'il l'a eu de la "morgue" de Gibson, l'ayant achetée pour 50 $, prétendant qu'elle « était tellement moche que personne n'en voulait »[4].

Le , le président de Gibson Ted McCarty dépose les trois modèles (Flying V, Futura et la Moderne) au Bureau des brevets des États-Unis[5]. Les brevets sont émis le [5]. Cependant, la Moderne n'a pas été mise en production avant 1982, contrairement à la Flying V et l'Explorer, qui furent produite à partir de 1958.

En raison de leur production très limitée voire inexistante et du design très futuriste, les Modernes de 1957 sont extrêmement recherchés par les collectionneurs. Billy Gibbons (ZZ Top) prétend posséder une Moderne de 1958[6]. Néanmoins, aucun expert en guitares anciennes n'a pu examiner cette guitare : Billy Gibbons ne l'aurait jamais autorisé[6].

Mise en production dans les années 1980[modifier | modifier le code]

La Moderne a été produite par Gibson dans les années 1980 dans le cadre de la Heritage Series, confirmant ainsi l'existence du modèle[7]. Les caractéristiques de la Moderne sont identiques à celles de l'Explorer, c'est-à-dire une touche de 22 cases, deux Humbuckers, un chevalet Tune-o-Matic, deux potentiomètres de volume, un de tonalité et un sélecteur trois positions[7]. Elle était proposé avec de différentes finitions : noir, blanc, naturel / Korina et cherry[7].

Epiphone produit plus tard la Moderne en Corée.

Gibson remet la Moderne en production en 2012. En 2013, Gibson a présenté une Moderne signature Zakk Wylde.

La Gibson Moderne figure dans le jeux vidéo Guitar Hero, Guitar Hero 2 et Guitar Hero: on Tour.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « La légende de la Gibson Moderne », sur reverb.com (consulté le 10 janvier 2018).
  2. (en) Deke Dickerson, « Out of the Woods, Off the Wall: The Gibson Wall-Board Guitar », Vintage Guitar Magazine,‎ , p. 104-106 (lire en ligne).
  3. a b c d e et f (en) « The Mysterious Gibson Moderne », Premier Guitar,‎ (lire en ligne, consulté le 10 janvier 2018).
  4. (en-US) Deke Dickerson, « Gibson Wall-Board Guitar », Vintage Guitar® magazine,‎ (lire en ligne, consulté le 10 janvier 2018).
  5. a et b « 067 Gibson Moderne », sur GUITAR FOR MEN (consulté le 10 janvier 2018).
  6. a et b (en) « The Mysterious Gibson Moderne », Premier Guitar,‎ (lire en ligne, consulté le 10 janvier 2018).
  7. a b et c « La Gibson Moderne de 1958 | Jerrock », sur www.jerrock.com (consulté le 10 janvier 2018).