Taurotragus derbianus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Élan ni Eland.

L'élan de derby ou éland de derby ou encore éland géant (Taurotragus derbianus) est considéré comme la plus grande antilope africaine.

Morphologie[modifier | modifier le code]

Les deux sexes sont reconnaissables à leurs hautes cornes spiralées, mais celles du mâle sont plus imposantes et ce dernier peut mesurer jusqu'à 2,00 m au garrot[1], et peser près d'une tonne. L'encolure de l'éland de derby porte un fanon particulièrement imposant chez le mâle. Le pelage gris beige est rayé verticalement de fine rayures blanches. Chez la femelle, la gestation dure de 8,5 à 9,5 mois[2].

Habitat, alimentation[modifier | modifier le code]

Présent dans les savanes et les forêts clairsemées, l'éland de derby se nourrit principalement de jeunes feuilles et de bourgeons mais il consomme également de l'herbe, des fruits et même des bulbes et des racines.

Aire de répartition[modifier | modifier le code]

À l'exception d'une population résiduelle en Afrique de l'Ouest (Sénégal), principalement dans le Parc national du Niokolo-Koba[3], l'éland de Derby est essentiellement présent au Nord du Cameroun et en République centrafricaine. Le Parc national de Boubandjida au Cameroun offre les meilleures conditions d'observation de cette espèce réputée farouche.

Images[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en)Giant Eland, sur foundalis.com
  2. L'élan de derby, sur chasseur-d-antan.com
  3. L'éland de derby, sur derbianus.org

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :