Tatsurō Yamashita

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Tatsuro Yamashita
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
(69 ans)
Ikebukuro, Tokyo, Japon
Nom dans la langue maternelle
山下 達郎
Nom de naissance
Tatsurō Yamashita
Pseudonymes
Tatsurō, TatsuVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom court
ヤマタツVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Japonaise
Domicile
Formation
Activité
Chanteur-compositeur
Période d'activité
1972 - présent
Conjoint
Mariya Takeuchi
Autres informations
Membre de
Sugar Babe (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Instrument
Voix, piano, guitare, percussions, batterie
Label
AIR, Moon, Niagara, Warner Music Japan, Nippon Columbia, RCA, Elec, MMG
Représenté par
Smile (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Genres artistiques
Site web
Discographie
Tatsuro Yamashita discography (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
signature de Tatsurō Yamashita
Signature

Tatsurō Yamashita (山下 達郎, Yamashita Tatsurō?) est un chanteur-compositeur et producteur de disques japonais né le à Ikebukuro (Tokyo) au Japon. Il est particulièrement connu pour la chanson Christmas Eve, vendue à plus de 1,8 million d'exemplaires[1], considérée comme un standard des chansons de Noël au Japon, qui apparaît sur son album Melodies en 1983. Cette chanson, qui a été notamment reprise par le groupe américain Pentatonix[2], remporte le Prix spécial du 45ème Japan Record Award vingt ans après sa sortie.

Yamashita est marié à la chanteuse et compositrice japonaise Mariya Takeuchi, avec qui il a une fille.

Carrière[modifier | modifier le code]

Influencé par la pop et le rock américain dans son enfance, fasciné par le doo-wop, Yamashita veut devenir musicien[3]. Au collège, il fonde un groupe avec son camarade de classe Susumu Namiki, groupe que rejoindra Kiharuo Wanikawa au lycée. Après le lycée, Yamashita étudie à l'université Meiji mais abandonne ses études avant d'obtenir son diplôme. Il réunit les membres de son ancien groupe amateur et sort un album intitulé Add some music to your day, en 1972[3]. Cet album reprend de nombreuses chansons américaines de différents genres allant du doo-wop au rock psychédélique.

En 1973, Yamashita forme le groupe Sugar Babe avec plusieurs musiciens japonais, dont Taeko Ohnuki et Kunio Muramatsu[3]. Sugar Babe sort son seul et unique album deux ans plus tard, intitulé Songs. En 1976, le groupe est dissous et Tatsurō signe un contrat avec RCA Records qui lancera sa carrière solo avec l'album Circus Town. La même année, il collabore avec le musicien Ginji Ito ainsi qu'avec l'ancien producteur de Sugar Babe, Eiichi Ohtaki, et lance l'album Niagara Triangle Vol. 1. L'album de Yamashita Moonglow, sorti en 1979, lance sa rapide ascension[4]. Il a également fondé le groupe Amii's Army avec Minako Yoshida[5].

En tant qu'artiste soliste, Yamashita sort 17 albums studio, deux albums live, de nombreuses compilations et plus de quarante singles. Il a vendu plus de neuf millions d'albums au cours de sa carrière et est l'un des artistes japonais rencontrant la plus grande réussite commerciale. Yamashita a également écrit la musique de plusieurs films et publicités, et a travaillé pour d'autres artistes comme notamment KinKi Kids[6]. Il est un collaborateur régulier et le producteur de la chanteuse Mariya Takeuchi, qu'il a épousée en 1982[3].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums solo[modifier | modifier le code]

  • Circus Town (1976)
  • Spacy (1977)
  • It's a Poppin' Time (1978, album live)
  • Go Ahead! (1978)
  • Moonglow (1979)
  • Ride on Time (1980)
  • On the Street Corner 1 (1980)
  • For You (1982)
  • Melodies (1983)
  • Big Wave (1984)
  • Pocket Music (1986)
  • On the Street Corner 2 (1986)
  • Boku no Naka no Shounen (1988)
  • Joy: Tatsuro Yamashita Live (1989, album live)
  • Artisan (1991)
  • Season's Greetings (1993)
  • Cozy (1998)
  • On the Street Corner 3 (1999)
  • Sonorite (2005)
  • Ray of Hope (2011)

Albums avec d'autres groupes[modifier | modifier le code]

Avec Sugar Babe[modifier | modifier le code]

  • Songs (1975)

Avec Eiichi Ohtaki et Ginji Ito[modifier | modifier le code]

  • Niagara Triangle Vol. 1 (1976)

Récompenses[modifier | modifier le code]

Japan Record Award
Année Titre Catégorie
1980 Moonglow Meilleurs albums
1981 On the Street Corner A 10 meilleurs albums
1982 For You 10 meilleurs albums
1983 Melodies 10 meilleurs albums
1986 Pocket Music Excellents albums
1988 Boku no Naka no Shounen Excellents albums
1991 Artisan Excellents albums
1993 Quiet Life Meilleur album
2003 Christmas Eve Prix spécial
Japan Gold Disc Awards
Année Chanson Catégorie
1994 Impressions Album Grand-prix
1998 Cozy Albums pop de l'année

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) JpopAsia, « Tatsuro Yamashita | JpopAsia », sur JpopAsia (consulté le ).
  2. (en) « Tatsuro Yamashita », sur Discogs (consulté le ).
  3. a b c et d (en) « Yamashita Tatsuro - generasia », sur www.generasia.com (consulté le ).
  4. (en-US) UpClosed, « About Tatsuro Yamashita », sur UpClosed (consulté le ).
  5. (es) « Amii's Army », sur Discogs (consulté le )
  6. « Tatsuro Yamashita : Biography », Barks (consulté le ).