Tartrate

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Structure du dianion tartrate

Le dianion tartrate est l'ion de formule brute C4H4O62− et semi-développée OOC-(CHOH)2-COO. C'est la base conjuguée de l'acide tartrique, un acide dicarboxylique. On appelle aussi tartrate un sel ou un ester de l'acide tartrique. Le sel le plus commun est le (2R,3R)-bitartrate de potassium, un énantiomère présent dans le raisin et le vin[1].

En 1848, Louis Pasteur a découvert la résolution chirale dans la cristallisation du tartrate double de sodium et d'ammonium tétrahydraté racémique[1].

Les sels paratartrates (rac-tartrates, racémates) sont les sels de l'acide tartrique racémique.

Les ions tartrates sont utilisés dans la liqueur de Fehling pour tester la présence d'aldéhydes.

Exemples[modifier | modifier le code]

(+)-(R,R)-Bitartrate de potassium
Tartrate de dipotassium
Additifs alimentaires[2] 
résidus de tartre après nettoyage cuves
Sels
Esters

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) H. D. Flack, « Louis Pasteur's discovery of molecular chirality and spontaneous resolution in 1848, together with a complete review of his crystallographic and chemical work », Acta Crystallogr. Sect. A, vol. 65,‎ , p. 371–389 (PMID 19687573, DOI 10.1107/S0108767309024088, lire en ligne [PDF])
  2. Codex Alimentarius, vol. 1A, , 2e éd. (lire en ligne), p. 143,170

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :