Tanja Kragujević

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Tanja Kragujević
Description de cette image, également commentée ci-après
Tanja Kragujević en 1969
Naissance (71 ans)
Senta, Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie République fédérative socialiste de Yougoslavie
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Serbe
Genres

Œuvres principales

  • Vratio se Volođa (1966)

Compléments

Tanja Kragujević (en serbe cyrillique : Тања Крагујевић ; née le à Senta) est une poétesse, une essayiste et une traductrice serbe. Elle a obtenu plusieurs prix importants récompensant son œuvre poétique[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Née à Senta dans la province autonome de Voïvodine, Tanja Kragujević commence ses études primaires dans sa ville natale et les termine à l'école élémentaire Vuk Karadžić de Belgrade. Elle fréquente ensuite le Second lycée Ivo Lola Ribar de la capitale puis suit les cours de la Faculté de philologie de l'université de Belgrade, où elle obtient une licence de littérature générale et de théorie de la littérature en 1970 et un master en 1973[1].

Elle vit actuellement dans la municipalité de Zemun[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Poésie
  • Vratio se Volođa (Volodia est de retour), Matica srpska, Novi Sad, 1966.
  • Nesan, Bagdala, Kruševac, 1973.
  • Stud, Prosveta, Belgrade, 1978.
  • Samica, Nolit, Belgrade, 1986.
  • Osmejak omčice, KOV, Vršac, 1993.
  • Divlji bulevar, Rad, Belgrade, 1993.
  • Muška srma, Srpska književna zadruga, Belgrade, l993.
  • Duša trna, Prosveta, Niš ,1995.
  • Osmejak pod stražom, KOV, Vršac, 1995.
  • Autoportret, sa krilom, Prosveta, Belgrade,1996.
  • Slovočuvar i slovočuvarka, Prosveta, Belgrade, 1998.
  • Pejzaži nevidljivog, KOV, Vršac, 2001.
  • Godine, pesme, Povelja. Bibliothèque nationale Stefan Prvovenčani, Kraljevo, 2002.
  • Pismo na koži, Rad, Belgrade, 2002.
  • Njutnov dremež, Književno društvo Sveti Sava, Belgrade, 2004.
  • Žena od pesme, KOV, Vršac, 2006.
  • Plavi sneg, KOV, Vršac, 2008.
  • Staklena trava, Zrenjanin, 2009.
  • Ruža, odista, Zavod za kulturu Vojvodine. 2010.
  • Motel za zbogom, Bibliothèque nationale Stefan Prvovenčani, Kraljevo, 2010.
  • Hleb od ruža, KOV, Vršac, 2012.
  • Od svetlosti, od prašine, Književna akademija Istok, Knjaževac, 2014.
Essais
  • Mitsko u Nastasijevićevom delu. Biblioteka "Argus". Vuk Karadžić, Belgrade, 1976.
  • Dodir paunovog pera, Rad, Belgrade, 1994.
  • Trepet i čvor, Rad, Belgrade, 1997.
  • Orfej iz teretane, Prosveta, Belgrade, 2001.
  • Božanstvo pesme. essais sur la poésie de Miodrag Pavlović, Ivan V. Lalić, Aleksandar Ristović, Srba Mitrović, Dušana Vukajlović et Nenad Šaponje. Prosveta, Belgrade, 1999.
  • Kutija za mesečinu, KOV, Vršac, 2003.
  • Svirač na vlati trave, AGORA, Zrenjanin, 2006.
  • Izgovoriti zvezdu, AGORA, Zrenjanin, 2010.
  • Talog nedovršenog, Književna opština Vršac, 2010.
  • Telegrami i molitve, AGORA, Zrenjanin 2015.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (sr) « Tanja Kragujević », sur http://www.skd.rs, Site de la Société littéraire serbe (consulté le 31 janvier 2016)
  2. (sr) « Dobitnik Nagrade Desanka Maksimović (2015) », sur http://zdm.nb.rs, Site de la Fondation Desanka Maksimović (consulté le 31 janvier 2016)
  3. (sr) « Gračanica: Uručene Vidovdanske književne nagrade », B92.net,‎ 28.06.2016. (lire en ligne)
  4. (sh) « Balša Brković i Tanja Kragujević dobitnici nagrade "Risto Ratković" », Vijesti,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]