Takatsukasa Norihira

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Takatsukasa Norihira
Fonction
Kugyō
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 59 ans)
Nom dans la langue maternelle
鷹司教平Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
AristocrateVoir et modifier les données sur Wikidata
Père
Fratrie
Matsudaira Nobuhira (d)
Takatsukasa Takako (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Bunchi (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants

Takatsukasa Norihira (鷹司 教平?); - , est un kugyō de la noblesse de la cour du Japon du début de l'époque d'Edo. Il est descendant de la famille Takatsukasa, issue à l'origine de Konoe Iezane, et en tant qu'une des cinq familles go-sekke, jugée assez digne pour fournir des régents aux dirigeants du Japon.

Norihira, fils de Nobuhisa, est d'abord « Directeur de l'Office pour la garde impériale sur la gauche » et à partir de 1632 naidaijin. Il est sadaijin (« chancellier de la gauche ») de 1640 à 1641, tandis qu'est renforcée la politique d'isolation du pays (sakoku rei) du bakufu Tokugawa.

Il est marié à Tanemitsu, fille de l'empereur Go-Mizunoo. Son troisième fils est adopté par a Famille Kujō et à partir de là connu sous le nom Kujō Kaneharu (九条 兼晴; 1641–1677). Trois fils occupent des postes élevés dans la hiérarchie bouddhiste. La fille, Nobuko (信子; 1651–1709) devient Jōkō-in de Tokugawa Tsunayoshi, une autre nonne au Zuiryū-ji. La plus jeune est mariée avec Shimazu Tsunataka, troisième daimyō du domaine de Satsuma. D'une concubine il a une fille, Fusako (房子; 1653–1712), qui devient dame d'honneur de l'impératrice du tennō Reigen.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Source de la traduction[modifier | modifier le code]