Système d’information sur la nature et les paysages

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Système d'information sur la nature et les paysages (ou SINP) est une structure nationale française, lancée en février 2007 et animée au niveau régional par les directions régionales de l'environnement, de l'aménagement et du logement (DREAL), sous l'égide du Ministère de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie. Il recense et rassemble les dispositifs d’observations concernant la nature et les paysages français (incluant l'inventaire du patrimoine géologique).

En mai 2011, son portail internet a été rénové et basculé sur un nouveau site dit NatureFrance qui rassemble le SINP et le nouvel Observatoire national de la biodiversité (ONB) issu des propositions du Grenelle de l'environnement de 2007[1].

Objectifs[modifier | modifier le code]

Le SINP vise à mieux diffuser et organiser la connaissance scientifique, pour une meilleure gestion de la biodiversité en France, en organisant les méthodes et outils de saisie[2].

Le SINP doit structurer et mobiliser la connaissance, de manière partenariale, via les DREAL, pour l'évaluation et l'élaboration des politiques publiques, plans, programmes et projets, pour mettre à disposition des citoyens l'information suffisante et nécessaire au débat éclairé, comme le demande la Convention d'Aarhus sur l'accès des citoyens à l'information environnementale, et pour répondre aux engagements internationaux de rapportage de la France.

L'organisation scientifique du SINP repose sur un partenariat avec le Muséum national d'histoire naturelle (MNHN), le laboratoire dynamiques sociales et recomposition des espaces (LADYSS) et les Conseil scientifique régional du patrimoine naturel (CSRPN). L'Observatoire national de la biodiversité, des observatoires régionaux de la biodiversité et réseaux d'acteurs de l'information naturaliste contribuent à alimenter le SINP, de même que certaines démarches de sciences citoyennes comme le programme Vigie-Nature.

Cadre et mutualisation[modifier | modifier le code]

Le SINP mutualise les données.

Les adhérents du SINP bénéficient des applications du logiciel CARMEN développé pour les DREAL, Le SINP alimente l'Inventaire national du patrimoine naturel géré par le Muséum national d'histoire naturelle.

Ce travail se fait en lien avec le système mondial d'information sur la biodiversité[3]; ces deux organisations partagent librement leurs métadonnées (dispositifs d’observations dans la nature) qui sont disponibles sur les sites web des deux structures (GBIF et SINP).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Galerie d'illustrations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]