Syndrome de Gregg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le syndrome de Gregg est un syndrome polymalformatif associant les manifestations suivants[1]: des atteintes cardiaques dans 80 % des cas (telles canal artériel persistant, coarctation de l'aorte, sténose des branches de l'artère pulmonaire), des atteintes oculaires dans 50 % des cas (telles que cataracte, microphtalmie et rétinite) et des atteintes auditives.

Ce syndrome peut être consécutif à la contraction par la mère d'une rubéole lors d'une grossesse, avec infection du fœtus in utero. Cette infection peut évoluer vers une rubéole congénitale évolutive.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Didier Armengaud, Pédiatrie, Estem, , 562 p. (ISBN 2843711959, lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]