Symphonie nº 27 de Joseph Haydn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

« Hermannstädter »

Symphonie no 27
en sol majeur
Hob. I:27
« Hermannstädter »
Genre Symphonie
Nb. de mouvements 3
Musique Joseph Haydn
Durée approximative 15 minutes
Dates de composition avant 1760

La Symphonie no 27 en sol majeur, Hob. I: 27, « Hermannstädter » est une symphonie du compositeur autrichien Joseph Haydn, qui a été composée avant 1760.

Historique[modifier | modifier le code]

La symphonie Hob. I: 27 a été composée entre 1757 et 1760 alors que Joseph Haydn était employé chez le comte Morzin.

En 1946, une copie d'une symphonie supposée inconnue de Joseph Haydn a été découverte dans la résidence d'été de Samuel von Brukenthal à Freck près de la ville d'Hermannstadt (aujourd'hui Sibiu) en Transylvanie. Elle a été datée de 1786 et a été "créée" le 29 janvier 1950 à Bucarest. Au début, on pensait que c'était une découverte originale et la symphonie a reçu le surnom Hermannstädter après avoir été enregistrée par Constantin Silvestri. En raison du climat politique en Europe de l'Est après la Seconde Guerre mondiale, il a fallu un certain avant que les musicologues puissent examiner le manuscrit et se rendre compte qu'il s'agissait d'une copie d'une œuvre publiée par Breitkopf & Hartel en 1907.

Orchestration[modifier | modifier le code]

L'œuvre est écrite pour 2 hautbois, 2 bassons, 2 cors, et cordes.

Analyse[modifier | modifier le code]

La forme de cette symphonie est celle de la symphonie classique en trois mouvements:

  1. Allegro molto, en sol majeur, à 4/4, 108 mesures, sections répétées 2 fois : mesures 1 à 41, mesures 42 à 108
  2. Andante a Siciliano, en do majeur, à Music6.png
    Music8.png
    , 49 mesures, sections répétées 2 fois : mesures 1 à 17, mesures 18 à 49
  3. Presto, en sol majeur, à Music3.png
    Music8.png
    , 112 mesures, sections répétées 2 fois : mesures 1 à 43, mesures 44 à 112

Durée : 15 minutes

Allegro molto[modifier | modifier le code]

La structure est celle d'une forme-sonate bithématique.

Premier thème :


\version "2.18.2"
\relative c''{
  \key g \major
  \time 4/4
  \tempo "Allegro molto"
  g2 \f b d g fis2. b16 (a g fis)
  g4-. d-. b-. g-.
  fis'2. b16 (a g fis)
  g4-. d-. b-. g-.
  e'2 c, b g'' a,2. d16 (c b a)
  }
 \midi {
    \context {
      \Score
      tempoWholesPerMinute = #(ly:make-moment 160 4)
    }
  }

Second motif (exposé par les altos, mesure 18) :


\version "2.18.2"
\relative c''{
  \key g \major
  \time 4/4
  \clef "alto"
  \omit Staff.TimeSignature
  \set Score.currentBarNumber = #18
   d8-. \f ^\markup {18} d,16 (e) d8-. d-. d4 r
   cis'8-. cis,16 (d) cis8-. cis-. cis4 r
   b'8-. b,16 (cis) b8-. b-. b4 r
   a'8-. a,16 (b) a8-. a-. a4 r
   g'8-. g,16 (a) g8-. g-. g4 r
   fis'8-. fis,16 (g) fis8-. fis-. fis4 r
  }
\midi {
    \context {
      \Score
      tempoWholesPerMinute = #(ly:make-moment 160 4)
    }
  }

Andante a Siciliano[modifier | modifier le code]

Les cordes seules jouent en sourdine.

Thème :


\version "2.18.2"
\relative c''{
  \key c \major
  \time 6/8
  \tempo "Andante: siciliano"
   c4 \p ^\markup {con sord.} d16 (b) c8 (e) e-.
   e4 f16 (d) c8 (g) g-.
   a8. (b16) c8 c4 e16 (g)
   g (f) f (e) e (d) d4 (e8)
   a,8. (b16) c8 c4 g8
   g16 (f) f (e) e (d) c8 r f16 (d)
   c8 r f16 (d) c8 r r
  }
\midi {
    \context {
      \Score
      tempoWholesPerMinute = #(ly:make-moment 80 4)
    }
  }

Presto[modifier | modifier le code]

Le finale est en sol majeur. Le mouvement est résolument monothématique.

Thème :


 \version "2.18.2"
 \relative c''{
 \key g \major
 \time 3/8
 \tempo "Presto"
   <b g'>8 \f ^\markup {senza sordino} <b g'> <b g'> <b g'>4 d16 (b)
   a8-. b-. c-.
   \grace c8 (b4) r8
   g8-. \p g(fis)
   e-. e' (d)
   c b a 
   g4 r8
  }
\midi {
    \context {
      \Score
      tempoWholesPerMinute = #(ly:make-moment 140 4)
    }
  }

Passage en sol mineur (mesure 47)


 \version "2.18.2"
<<
\new Staff \with { instrumentName = #"V1 "}  \relative c'' {
    \key g \major 
    \time 3/8
   \partial 8 d8 \p d (c bes)
   a4 bes8
   bes8 (a g)
   fis4 r8
   r8 g (bes)
   r a (c)
   bes (g) fis-.
   g4 r8  
}
\new Staff  \with { instrumentName = #"V2 "} \relative c'' {
    \key g \major 
    \time 3/8
   \partial 8 bes8 \p bes (a g)
   f4 d8
   d (c bes)
   a d c
   bes4 r8
   c4 r8
   d4 c8
   bes a g
}
>>
\midi {
    \context {
      \Score
      tempoWholesPerMinute = #(ly:make-moment 140 4)
    }
  }

Œuvre dérivée[modifier | modifier le code]

Quand la ville roumaine de Sibiu a mandaté Franz Koglmann par écrire une œuvre, il a incorporé cette Symphonie de Haydn à un enregistrement vocal d'Emil Cioran, et l'a intitulé « Nocturnal Walks »[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Nicolaus Esterházy Sinfonia - Direction Béla Drahos - CD chez Naxos.
  • Philharmonie Romaine - Direction Vilmos Tátrai.
  • Orchestre Haydn de Trent et Bolzano - Direction Peter Burwik, avec Koglmann « Nächtliche Spaziergänge »
  • Märzendorfer en Long Play