Sylvain Dagosto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sylvain Dagosto (né le à Alger et mort le à Marcoussis) est un chef d'orchestre français, compositeur prolifique d’œuvres et d’arrangements pour mandoline et ensembles à plectre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né le 20 mai 1917 à Alger dans une famille de mandolinistes, Sylvain Dagosto commença sa formation à l’âge de 9 ans avec son père qui lui donna ses premières leçons de solfège et de guitare puis, de 1929 à 1932, avec François Marco, professeur de guitare. Il fit partie de l’Estudiantina de Mustapha-Orphée à partir de 13 ans et poursuivit sa formation à la société des Beaux-Arts d’Alger (classe d’harmonie).

Il composa des chansons et pièces pour orchestre à plectre à partir de 1935.

Il crée en 1955 le Mandolin’Club d’Alger qui disparaît en 1962.

Sylvain Dagosto rapatrié en 1962 à Mourenx y crée une école de musique puis est nommé professeur de guitare et de solfège au conservatoire de Massy en 1966. Il fut directeur de l’orchestre à plectre de la SNCF de 1966 à 1975.

En 1967, il joue en qualité de mandoliniste à l'Alhambra Maurice Chevalier pour les ballets de Roland Petit et à deux reprises avec l'Orchestre de l'Olympia pour accompagner Enrico Macias.

Il enseigna dans plusieurs écoles de musiques de la région parisienne : Longjumeau, Champlan, Athis-Mons, Bondoufle, Bois-Colombes, et dirigea plusieurs ensembles à plectres[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Sylvain Dagosto a composé 750 œuvres pour guitare seule, ensemble de guitares et orchestre à plectre, arrangements d’œuvres classiques, dont 134 répertoriées comprenant 89 arrangements, orchestrations et 33 compositions originales dont style se rapproche de celui de son prédécesseur Mario Maciocchi[2].

Ses œuvres font partie du répertoire des orchestres à plectre[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]