Superdry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Superdry
Création 2003 au Royaume-Uni
Siège social Drapeau de Grande-Bretagne Londres (Royaume-Uni)
Direction Julian Dunkerton
Activité Industrie vestimentaire
Produits Vêtements
Chaussures
Site web www.superdry.fr
Chiffre d’affaires environ 228 millions d'euros (2012)[1]

Superdry est une marque britannique de prêt-à-porter mixte fondée en 2003 par Julian Dunkerton & James Holder et appartenant, parmi d'autres, à l'entreprise SuperGroup[2] et représentant plus de trois-quarts de son chiffre d'affaires[3]. Cette marque développe un esprit vintage avec un graphisme japonais[1].

Historique[modifier | modifier le code]

En 2003, Julian Dunkerton s'associe avec le designer James Holder qui avait déjà fondé la marque Bench, pour développer et créer une nouvelle marque au sein de son groupe SuperGroup : Superdry est né. Après l'introduction réussie de Superdry dans les magasins Cult Vêtements, un second format de magasin, sous marque propre, est lancé en 2004. Le premier magasin Superdry ouvre au Royaume-Uni cette année-là. Superdry étend ensuite ses opérations en ouvrant des franchises en France et au Benelux, puis dans de nombreux autres pays du monde les années suivantes. En 2010, le groupe SuperGroup est coté à la bourse, connaissant par la suite des fluctuations notables[3]. Par l'intermédiaire de ses magasins et de sites web appartenant et via son réseau de franchises, licences et concessions, Superdry est vendu dans plus de 100 pays à travers le monde et possède plus de 300 magasins en 2014, soit en franchise, soit en propre[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Dominique Chapuis, « Superdry, la nouvelle marque coqueluche des adolescents », sur lesechos.fr, Les Échos,‎ (consulté le 24 mai 2014)
  2. (en) Hazel Tyldesley, « Investors Snap Up Superdry Owner's Shares », sur news.sky.com,‎ (consulté le 24 mai 2014)
  3. a et b « La chaîne de vêtements Superdry s'écroule en Bourse », sur lesechos.fr, Les Échos,‎ (consulté le 24 mai 2014)
  4. « Superdry : CA trimestriel en hausse de 22% », sur RetailDetail,‎

Liens externes[modifier | modifier le code]