Disulfure de sélénium

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Sulfure de sélénium)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Disulfure de sélénium
Identification
Synonymes

Sulfure de sélénium(IV)

No CAS 7488-56-4
No EC 231-303-8
PubChem 24087
SMILES
InChI
Apparence cristaux orange
Propriétés chimiques
Formule brute S2SeSeS2
Masse molaire[1] 143,09 ± 0,04 g/mol
S 44,82 %, Se 55,18 %,
Précautions
SIMDUT[2]

Produit non classifié
Directive 67/548/EEC
Toxique
T
Dangereux pour l’environnement
N



Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le disulfure de sélénium (SeS2) est un sel composé de soufre et de sélénium. Le composé est aussi appelé bisulfure et sulfure de sélénium(IV). Le soufre et le sélénium catènent (forment des chaînes et des cycles) facilement, et ces mélanges de sélénium et de soufre forment de nombreux « alliages »[3]. Ce composé est analogue au dioxyde de soufre.

Composition chimique[modifier | modifier le code]

Structure du 1,2,3-Se3S5

Le disulfure de sélénium a une composition approximativement égale à SeS2 et est parfois appelé sulfure de sélénium. Cependant, dans ses utilisations courantes, ce n'est pas un composé chimique pur mais un mélange de divers composés du soufre et du sélénium où le ratio global Se:S est de 1:2. Ces composés sont des cycles Se–S contenant un nombre variable d'atomes de S et de Se, SenS8−n[3].

Propriétés pharmacologiques[modifier | modifier le code]

C'est un excellent antimycosique actif sur le Pityrosporum orbiculare.

Indications thérapeutiques[modifier | modifier le code]

Effets secondaires[modifier | modifier le code]

  • Le sulfure de sélénium peut parfois entraîner une inflammation cutanée.
  • Il présente des risques d'effets sur la descendance ; en revanche, il n'entraîne pas de pharmacodépendance.

Instructions d’utilisation[modifier | modifier le code]

  • Applications locales d'une solution à 2,5 %.
  • Laisser en place quelques minutes puis rincer abondamment.
  • Ne pas appliquer sur les plaies.
  • Éviter les muqueuses et les yeux.

Divers[modifier | modifier le code]

Le sulfure de sélénium fait partie de la liste des médicaments essentiels de l'Organisation mondiale de la santé (liste mise à jour en avril 2013)[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. « Sélénium disulfide » dans la base de données de produits chimiques Reptox de la CSST (organisme québécois responsable de la sécurité et de la santé au travail), consulté le 25 avril 2009
  3. a et b R. Steudel, R. Laitinen, Cyclic selenium sulfides, Topics in Current Chemistry, 1982, 102, 177-197
  4. WHO Model List of Essential Medicines, 18th list, avril 2013