Sulfate de manganèse(II) hexahydraté

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

sulfate de manganèse (II) hexahydraté
Identification
Nom UICPA sulfate de manganèse (II) hexahydrate
Apparence cristal, poudre cristalline ou matière rose
Propriétés chimiques
Formule brute H12MnO10SMnSO4.6H2O
Masse molaire[1] 259,092 ± 0,009 g/mol
H 4,67 %, Mn 21,2 %, O 61,75 %, S 12,38 %,
Propriétés physiques
fusion stable de −5 °C à °C selon le Perry's Chemical Engineer's Handbook, 8th edition
Solubilité soluble dans l'eau
Masse volumique environ 2,15 g·cm-3
Propriétés optiques
Indice de réfraction Modèle:Refraction
Précautions
SGH
SGH08 : Sensibilisant, mutagène, cancérogène, reprotoxiqueSGH09 : Danger pour le milieu aquatique
H373, H411, P273, P314,
Directive 67/548/EEC
Nocif
Xn
Dangereux pour l’environnement
N



Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

L'hexahydrate de sulfate de manganèse (II) est le corps chimique composé ionique électriquement neutre du cation manganèse dit manganeux Mn2+ et de l'anion sulfate SO42-, associés structurellement à six molécules d'eau, de formule MnSO4. 6 H2O.

Présentation[modifier | modifier le code]

Il s'agit d'un solide cristallin assez instable, de diverses structures réticulaires.

Ce sulfate de manganèse hexahydraté, forme obtenue par rafraîchissement en milieu humide du sulfate de manganèse hydraté, est un corps rose, stable autour de °C, principalement de −5 °C à °C, de masse volumique entre 2,1 g·cm-3 et 2,2 g·cm-3 à °C.

Il est soluble dans l'eau et insoluble dans l'alcool à 95° ou éthanol à 95 pour cent. La solubilité est de l'ordre de 204 g pour 100 g d'eau pure à °C et de 247 g à °C selon les tables du le Perry's Chemical Engineer's Handbook.

Hydraté, il reste rose en libérant l'ion manganeux. La couleur rose pâle des sels de Mn(II) est très caractéristique.

Légèrement chauffé autour 15 °C pendant un temps suffisamment long, il se transforme en pentahydrate, forme minérale évaporite bien connue sous le nom de jokokuite, en perdant une molécule d'eau. Refroidi vers −10 °C, il peut donner en présence de trace initiale d'humidité l'heptahydrate, plus stable dans ces conditions et connu sous le nom minéral de mallardite.

La perte des six molécules d'eau de la structure est quasiment immédiate au-dessus de 350 °C.

Production et utilisations[modifier | modifier le code]

Il s'agit d'un corps mangané hydraté, souvent non désiré au laboratoire qui préfère emploie communément le tétrahydrate, le substrat de préparation est souvent le sulfate de manganèse.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.