Stefaan Van den Bremt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Stefaan Van den Bremt
Description de l'image defaut.svg.
Alias
Stevi Braem
Naissance (77 ans)
Alost (Belgique)
Activité principale
Distinctions
prix Louis-Paul-Boon
Auteur
Langue d’écriture néerlandais
Genres

Stefaan Van den Bremt est un poète et essayiste belge d’expression néerlandaise né à Alost le .

Connaisseur de la littérature latino-américaine, il a traduit entre autres Octavio Paz, Nicolás Guillén, mais aussi Émile Verhaeren, Maurice Maeterlinck, Bertolt Brecht et Franz Kafka.

Il a reçu en 1980 le prix Louis Paul Boon pour l’ensemble de son œuvre et est membre de l’Académie royale de langue et de littérature néerlandaises.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Œuvres originales[modifier | modifier le code]

  • 1968 – Sextant
  • 1971 – Een valkuil in de wolken
  • 1972 – Dossier Latijns Amerika
  • 1973 – Van het een komt het ander
  • 1976 – Het spel van Angèle en Adèle
  • 1976 – Lente door vorst
  • 1980 – Andere gedichten
  • 1981 – Het onpare paar
  • 1982 – Mijn verbeelding is jouw slaaf niet
  • 1982 – Op een bordje volgt de rekening
  • 1989 – Met ogen vol vergetelheid
  • 1992 – Rover en reiziger
  • 1995 – Verbeelde boedel
  • 1997 – Een vlieg met gouden vleugels
  • 1999 – Taalgetijden
  • 2001 – Stemmen uit het laagland
  • 2002 – In een mum van taal
  • 2005 – A
  • 2009 – Voegwerk

Traductions françaises[modifier | modifier le code]

  • Toast (traduit par Jacques De Decker et l’auteur), Éditions Autres Temps, coll. « Temps poétiques », Marseille, 1995
  • Racines d’un nuage (traduit par l’auteur), Le Castor Astral, coll. « Escales du Nord », Bordeaux, 2001
  • Temps et Lieux (traduit par l’auteur et Frans De Haes), coll. « Paul Froment », fédérop, 2005

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]