Statuette indienne de Pompéi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
La statuette indienne de Pompéi, conservée au Musée archéologique national de Naples.

La statuette indienne de Pompéi est une figurine indienne en ivoire sculpté représentant un personnage féminin, découverte au cours des années 1930 lors des fouilles archéologiques réalisées sur le site de Pompéi, ville romaine antique détruite lors de l'éruption du Vésuve en 79.

Les premières interprétations proposaient d'identifier le personnage féminin à la déesse Lakshmi[1], une déesse de la fertilité, de la beauté et de la richesse, vénérée par les Hindous et les Jaïns. Cette interprétation est encore celle qui est parfois retenue[2],[3],[4], ce qui explique que la sculpture est parfois désignée comme la « Lakshmi de Pompéi ».

Cependant, les historiens de l'art indien que l'iconographie de la figurine s'apparente davantage à celle d'un yakshini, un esprit féminin de la nature, gardien des trésors naturels enfouis sous la terre et les racines des arbres[5], ou peut-être une version syncrétique de Vénus-Sri-Lakshmi, issue des relations anciennes entre les cultures gréco-romaines et sud-asiatiques[6].

La statuette est conservée dans le Cabinet secret du Musée archéologique national de Naples[2],[3]

Références[modifier | modifier le code]

  • (en) Chandreyi Basu, « The Heavily Ornamented Female Figure from Pompeii », dans Beatrice Palma Venetucci (éd.), Il Fascino Dell’Oriente Nelle Collezioni E Nei Musei D’Italia (catalogue d'exposition), Rome, Artemide, (lire en ligne), p. 59-63.
  • (en) Mirella Levi D'Ancona, « An Indian Statuette from Pompeii », Artibus Asiae, vol. 13, no 3,‎ , p. 166–180 (JSTOR 3248502).
  • (it) Amedeo Maiuri, « Statuetta eburnea di arte indiana a Pompei », Le Arti, vol. I,‎ 1938-1939, p. 111-115 (lire en ligne).
  • (en) « Secret cabinet », Rooms and exhibition spaces, sur Museo archeologico nazionale di Napoli.
    Cliquer sur l'image de la statuette pour accéder à la description.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Maiuri 1938-1939, p. 112-113.
  2. a et b (en) « Secret cabinet », Rooms and exhibition spaces, sur Museo archeologico nazionale di Napoli (consulté le 13 novembre 2017).
    Cliquer sur l'image de la statuette pour accéder à la description.
  3. a et b (it) « Statuetta di Lakshmi (149425) », sur Museo archeologico nazionale di Napoli (consulté le 13 novembre 2017).
  4. Mary Beard, Pompeii: The Life of a Roman Town, Profile Books, 2010, p. 24.
  5. D'Ancona 1950, Basu 2010
  6. D'Ancona 1950.