Stéphane Denis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Denis.
Stéphane Denis
Naissance 1949
Saint-Moritz
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Français

Œuvres principales

Stéphane Denis (né à Saint-Moritz en 1949) est un journaliste et écrivain français. Il aussi publié des ouvrages d'actualité sous le pseudonyme de Manicamp[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Stéphane Denis est le fils de Philippe Denis, haut fonctionnaire[2].

Après avoir travaillé dans des cabinets ministériels à la fin des années 1970, il collabore tout d'abord au Quotidien de Paris, puis à Paris Match, Marianne et au Figaro.

En 1998, il est coscénariste du téléfilm Quand un ange passe, réalisé par Bertrand Van Effenterre.

Il est l'un des protagonistes mineurs de l'affaire Clearstream 2.

Il a été sociétaire pendant plusieurs mois de l'émission de radio Les Grosses Têtes de Philippe Bouvard sur RTL, au milieu des années 2000.

Il remporte le prix Interallié en 2001 pour son roman Sisters.

Il est candidat malheureux à l'Académie française au fauteuil de Jean-François Deniau, lors de l'élection du .

Publications[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  • « Nous avons percé le mystère Manicamp », Le Parisien,

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Notice de personne du catalogue général de BnF.
  2. « Denis, Philippe Marie », dans René Bargeton, Dictionnaire biographique des préfets (septembre 1870-mai 1982), Paris, Archives nationales, (ISBN 2-86000-232-4, b12f30aeb90d3454f5cb45bc6fdac3dce73d8d31).

Liens externes[modifier | modifier le code]