Spie Communications

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher


SPIE ICS
logo de Spie Communications

Création 2001
Siège social 53 Boulevard Stalingrad 92240 Malakoff
Drapeau de France France
Direction Cédric Périer
Actionnaires AXA
Activité Entreprise de services numériques dans les technologies de l’information et de la communication (ICT)
Société mère SPIE
Filiales Spie Infoservices ; VeePee
Effectif 3 200
Site web http://www.spiecom.com/

Chiffre d’affaires en diminution 255 millions € (2015)

SPIE ICS est une filiale du groupe SPIE spécialisée dans les services informatiques.

Présentation[modifier | modifier le code]

SPIE ICS, anciennement SPIE Communications, est une filiale du groupe SPIE, spécialisée dans les prestations de services (conseil, ingéniérie, intégration, infogérance, maintenance, services opérés et Cloud)[1]. Les principaux domaines d'activité sont [2]:

  • Les Communications Unifiées & Collaboration
  • Les Infrastructures IP & la Sécurité,
  • Les Data Center,
  • les Environnement Utilisateurs,
  • Les Bâtiments Intelligents.

Historique : Matra[modifier | modifier le code]

Cette filiale du groupe SPIE est issue du rachat de la société Matra Nortel Communications au début des années 2000.

Matra avait créé une filiale spécialisée dans les télécommunications. Elle s'est appelée d'abord TEMAT (Téléphones Matra), puis Matra Communication, puis Matra Nortel Communications lorsque Nortel a pris une participation dans cette filiale.

Elle avait plusieurs activités :

  • Téléphones (et répondeurs)
  • Terminaux de télécommunications "de l'écrit et de l'image" (Minitel, Fax, Visiophonie)
  • Communication d'entreprise (PABX) autour de la plateforme 6500
  • Communications sécurisées pour forces de sécurité (PMR - Professional Mobile Radio)
  • Réseaux radio mobile (d'abord Radiocom 2000 puis GSM)
  • Terminaux radio (d'abord terminaux Radiocom 2000 puis GSM)

Métier d'intégrateur telecoms[modifier | modifier le code]

Membre du Syntec, SPIE ICS est considéré comme un des trois premiers intégrateurs en France d'après le Gartner group.

SPIE ICS a racheté une partie de la filiale Siemens Entreprise Communication France en 2007, et l'activité d'infogérance de APX en 2010[3]. À l'issue de se rachat, les activités de service de SPIE ICS sont équitablement réparties en intégration et en infogérance.

3 200 personnes sont présentes sur l'ensemble du territoire national à travers 60 sites techniques et commerciaux, permettant de déployer des projets en tout point sur la France. SPIE ICS traite également de projets en Europe et à l'international au travers de filiales et de partenariats mondiaux. Son chiffre d'affaires est de 255 millions en 2015[4].

En 2009, la mise en place de la géo-localisation des véhicules de la société fait l'objet de critiques[5].

Le 24 mars 2016, la société annonce qu'elle prend le nom de SPIE ICS (Information and Communication Services) pour continuer à accompagner son virage vers les services numériques[1]

Enfin, fin avril 2016, SPIE ICS rachète l'intégrateur Nîmois RDI, dans le but de renforcer son expertise sur les domaines du cloud, de l'infogérance, et d'intégration IT.[6]

Partenaires[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Interview Fariborz Farhoudi – Spie Communications : « La transformation numérique est aussi organisationnelle »Itespresso.fr, 4 mai 2015
  2. Colloque Numérique et Santé + Autonomie
  3. Spie Communications reprend l'activité infogérance d'APX Le Monde Informatique, 13 août 2012 « Feu vert au rachat de l'activité infogérance d'APX par Spie Communications. Le nouvel ensemble représente un chiffre d'affaires d'environ 110 M€ et une part de marché de près de 2% en France dans le secteur de l'infogérance des postes de travail et des serveurs. »
  4. Résultats SPIE ICS, société.com
  5. Des techniciens de Spie Communications dénoncent la géolocalisation de leur véhicule 24 heures sur 24 Le Monde, 21 juillet 2009
  6. « SPIE annonce l’acquisition du groupe RDI et renforce son expertise en matière de cloud, de services d’infogérance et d’intégration IT », www.spie.com,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]