Sourires de loup

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sourires de loup (White Teeth) est le premier roman de l'écrivaine britannique Zadie Smith publié au Royaume-Uni en 2000.

Il raconte les vies de deux amis, l'Anglais Archie Jones et le Bangladais Samad Iqbal, qui ont fait connaissance pendant la Seconde Guerre mondiale et se retrouvent à Willesden, au nord-ouest de Londres en 1975. Le roman suit leurs mariages, leurs familles et leurs dilemmes sur trois décennies dans une Angleterre multiculturelle en pleine mutation.

Un des deux héros du roman est l'arrière petit-fils de Mangal Pandey, dont la figure et la révolte des cipayes interviennent régulièrement dans le récit.

Éditions[modifier | modifier le code]