Song Min-soon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dans ce nom coréen, le nom de famille, Song, précède le nom personnel.
image illustrant un homme politique image illustrant la Corée du Sud image illustrant la diplomatie
Cet article est une ébauche concernant un homme politique, la Corée du Sud et la diplomatie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Song Min-soon
2007 09 26 Korea 600.jpg

Song Min-soon et Condoleezza Rice, le 26 septembre 2007.

Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité

Song Min-soon (hangeul 송민순, hanja 宋旻淳, romanisation révisée et McCune-Reischauer Song Min-sun) (né le 28 juillet 1948 à Jinyang (actuelle Jinju, dans la province du Gyeongsang du Sud), est un diplomate et un homme politique sud-coréen. Ministre des Affaires étrangères du 1er décembre 2006 au 29 février 2008.

Diplômé de littérature allemande, il est entré au ministère sud-coréen des affaires étrangères en 1975. Il a été ambassadeur en Pologne de 2001 à 2003.

Secrétaire à la sécurité du président Roh Moo-hyun, il est considéré comme le principal artisan de l'accord du 19 septembre 2005 sur le nucléaire nord-coréen.

Il a succédé le 1er décembre 2006 à Ban Ki-moon, nommé secrétaire général des Nations unies, comme ministre des affaires étrangères et du commerce[1], malgré l'opposition du Grand parti national qui lui reproche des positions anti-américaines.

Sources et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]

  1. Spyworld Actu Le président sud-coréen remanie le gouvernement