Slaves and Masters

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Slaves & Masters
Album de Deep Purple
Sortie octobre 1990
Durée 46:51
Genre hard rock
Producteur Roger Glover
Label BMG / RCA

Albums de Deep Purple

Slaves and Masters est le treizième album de Deep Purple sorti en 1990. Il s'agit de l'unique album studio sorti par la Mark V du groupe, avec Joe Lynn Turner remplaçant Ian Gillan comme chanteur. Ce dernier ayant quitté le groupe l'année précédente.

Historique[modifier | modifier le code]

Ian Gillan, à qui Ritchie Blackmore attribue le faible succès de l'album précédent (The House of Blue Light), décide « une fois encore » de quitter Deep Purple. Blackmore engage donc l'ex-chanteur de Rainbow : Joe Lynn Turner. Les trois autres membres du groupe désapprouvent cette décision mais l'album est quand même enregistré.

Avant d'embaucher Turner, le groupe avait eu l'envie de recruter le chanteur Jimi Jamison du groupe Survivor, mais d'autres causes l'ont rendu indisponible. Les fans de rock dur basé de Deep Purple ont pensé que les parties vocales ont fini par être un peu trop mélodique. Cependant, Turner était encore un membre du groupe quand ils ont commencé à enregistrer leur prochain album en 1992 The Battle Rages On.

L'album est assez mal reçu par les fans et la presse, la plupart d'entre eux ne le considèrent pas comme étant un album de Deep Purple, à la fois parce que c'est le seul album du groupe avec Turner comme chanteur, et parce que le genre musical n'est pas du tout celui pour lequel Deep Purple est connu. Roger Glover, Jon Lord et Ian Paice eux-mêmes affirment avec ironie que Slaves and Masters est « le meilleur album de Rainbow jamais réalisé par Deep Purple », contrairement à Ritchie Blackmore, qui considère cet opus comme étant « le meilleur effort de cette période de réunification ». Après ce mauvais résultat, Lord, Glover et Paice durent convaincre Blackmore que Gillan était le seul chanteur pour Deep Purple. Le groupe reprit donc Gillan après avoir renvoyé Turner.

Bien que l'album n'ait pas attiré la grande attention médiatique et ait été pratiquement ignoré aux États-Unis, la tournée Européenne de 1991 se révèle un très grand succès musicalement et financièrement. On loue de temps en temps le Mk V pour des concerts impressionnants avec divers setlists.

Liste des titres[modifier | modifier le code]

Éditions vinyle et cassette[modifier | modifier le code]

Face A[modifier | modifier le code]

  1. King of Dreams (Blackmore, Glover, Turner) – 5:26
  2. The Cut Runs Deep (Blackmore, Glover, Lord, Paice, Turner) – 5:42
  3. Fire in the Basement (Blackmore, Glover, Lord, Paice, Turner) – 4:43
  4. Fortuneteller (Blackmore, Glover, Lord, Paice, Turner) – 5:49

Face B[modifier | modifier le code]

  1. Truth Hurts (Blackmore, Glover, Turner) – 5:14
  2. Love Conquers All (Blackmore, Glover, Turner) – 3:47
  3. Breakfast in Bed (Blackmore, Glover, Turner) – 5:17
  4. Too Much Is Not Enough (Al Greenwood, Bob Held, Turner) – 4:17
  5. Wicked Ways (Blackmore, Glover, Lord, Paice, Turner) – 6:33

Éditions CD[modifier | modifier le code]

  1. King of Dreams (Blackmore, Glover, Turner) – 5:26
  2. The Cut Runs Deep (Blackmore, Glover, Lord, Paice, Turner) – 5:42
  3. Fire in the Basement (Blackmore, Glover, Lord, Paice, Turner) – 4:43
  4. Truth Hurts (Blackmore, Glover, Turner) – 5:14
  5. Breakfast in Bed (Blackmore, Glover, Turner) – 5:17
  6. Love Conquers All (Blackmore, Glover, Turner) – 3:47
  7. Fortuneteller (Blackmore, Glover, Lord, Paice, Turner) – 5:49
  8. Too Much Is Not Enough (Greenwood, Held, Turner) – 4:17
  9. Wicked Ways (Blackmore, Glover, Lord, Paice, Turner) – 6:33

Musiciens[modifier | modifier le code]