Shinpei Nakayama

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Shinpei Nakayama
中山晋平.jpg
Shimpei Nakayama
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
中山晋平Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités

Shimpei Nakayama (中山 晋平, Nakayama Shimpei?), né le - décédé le , est un auteur-compositeur japonais, renommé pour ses nombreuses chansons pour enfant (en) et chansons populaires (ryūkōka) profondément ancrées dans la culture populaire du Japon (en).

Présentation[modifier | modifier le code]

En 1914, Nakayama compose la Chanson de Katyusha pour une adaptation cinématographique du roman Résurrection de Léon Tolstoï. La chanson, interprétée par l'actrice Sumako Matsui, est un énorme succès et rend Nakayama célèbre du jour au lendemain. De nos jours ce titre est considéré comme le premier exemple de la musique populaire japonaise moderne

Une autre de ses compositions, Tokyo ondo, grand succès des années 1930[1], est aujourd’hui connue comme la chanson fétiche de l'équipe de baseball Tokyo Yakult Swallows.

Ses chansons pour enfants les plus connues sont Shabondama, Teru teru bōzu, Amefuri, Ano machi kono machi et Sekurabe entre autres.

La chanson Gondola no Uta (en) figure en bonne place dans le film Ikiru d'Akira Kurosawa[2].

Compositions (sélection)[modifier | modifier le code]

Pour orchestre d'harmonie[modifier | modifier le code]

Musique vocale[modifier | modifier le code]

Chansons[modifier | modifier le code]

  • 1914 Chanson de Katyusha, pour voix et orchestre (ou piano)
  • 1915 ゴンドラの唄 (Gondola no Uta) « Chanson de la gondole », pour voix et orchestre (ou piano) - texte Isamu Yoshii
  • 1921 Sendo kouta (« Chanson du marinier »), pour voix et orchestre (ou piano)
  • 1924 Suzaka kouta
  • 1927 Habu no Minato (« Le port de Habu »), pour voix et orchestre (ou piano)
  • 1929 Tokyo March, grand succès de la chanteuse Chiyako Satō
  • 1929 Fue no shiratama - texte Yaso Saijo
  • 1932 Marunouchi Ondo - texte Yaso Saijo
  • 1933 Tôkyô ondo [3].
  • Amefuri
  • Ano machi kono machi
  • Kimi Koishi (You, Sweetheart)
  • Mari to tonosama (« Le Seigneur et la balle qui rebondit ») - d'après un conte de la préfecture de Wakayama
  • Nakano ditty
  • Rain = Ame - texte Hakushū Kitahara
  • Sandpile
  • Sekurabe
  • Seiya - texte Takeko Kujō
  • Shabondama
  • Shojoji-no Tanuki Bayashi
  • Snow Country (Yuki guni)
  • Soap Bubbles (« Bulles de savon »)
  • Sunayama - texte Hakushu Kitahara
  • Tabako nomenome
  • Teru teru bozu
  • The dancing tea-kettle (« La chanson du blaireau au Shojo-ji ») - texte Ujō Noguchi
  • This town that town - texte Ujō Noguchi

Musique de chambre[modifier | modifier le code]

  • Habu no minato (« Le port de Habu »), version instrumentale pour basson et violoncelle

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Piers Brendon, The Dark Valley: A Panorama of the 1930s, p. 440-1 (ISBN 0-375-40881-9)
  2. Internet Movie Database, Gondola no Uta, Written by Shimpei Nakayama. Ikiru at imdb.com. Consulté le 18 mai 2015.
  3. Tôkyô ondo door Ensemble Sakura (Nobuko Matsumiya, Emiko Ota, Mayako Yamashita)

Sur les autres projets Wikimedia :

Source de la traduction[modifier | modifier le code]