Sergei Pareiko

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sergei Pareiko
Image illustrative de l’article Sergei Pareiko
Sergei Pareiko
Biographie
Nom Sergei Viktorovich Pareiko
Nationalité Drapeau : Estonie Estonien
Naissance (42 ans)
Lieu Tallinn (RSSE)
Taille 1,93 m (6 4)
Poste Gardien de but
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1992-1993 Drapeau : Estonie Vigri Tallinn 005 0(0)
1993-1998 Drapeau : Estonie Tallinna Sadam 061 0(0)
1998-1999 Drapeau : Italie Casale Calcio 023 0(0)
1999-2000 Drapeau : Estonie Levadia Maardu 039 0(0)
2001-2004 Drapeau : Russie Rotor Volgograd 051 0(0)
2005-2010 Drapeau : Russie Tom Tomsk 114 0(0)
2011-2013 Drapeau : Pologne Wisła Cracovie 088 0(0)
2013-2014 Drapeau : Russie Volga Nijni Novgorod 019 0(0)
2015 Drapeau : Estonie Levadia Tallinn 031 0(0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1995-1997 Drapeau : Estonie Estonie espoirs 007 0(0)
1996-2015 Drapeau : Estonie Estonie 065 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 8 février 2017

Sergei Pareiko, né le à Tallinn en République socialiste soviétique d'Estonie, est un joueur de football international estonien qui évoluait au poste de gardien de but.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ses débuts en Estonie[modifier | modifier le code]

Les années de titres, et le départ en Russie[modifier | modifier le code]

Un dernier challenge en Pologne[modifier | modifier le code]

Le , Sergei Pareiko rejoint le club polonais du Wisła Cracovie, et y signe un contrat portant sur une saison et demie[1],[2]. Il vient dans le but de prendre la place du Serbe Milan Jovanić[3], pas convaincant avec la Biała Gwiazda. Auparavant, il avait refusé l'offre anglaise des Wanderers de Wolverhampton, qui cherchaient un remplaçant à leur titulaire habituel Marcus Hahnemann, blessé pour une longue période[3]. Le 25 février, Pareiko fait ses débuts contre l'Arka Gdynia, et devient le premier Estonien à disputer un match de première division polonaise. Avec le Wisła, il ne perd pas un match en Ekstraklasa, et prend la première place après la dix-septième journée.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (pl) Sergei Pareiko nouveau portier du Wisła Cracovie sur 90minut.pl, le 8 février 2011.
  2. (pl) Pareiko gardien du Wisła sur le site officiel du Wisła, le 8 février 2011.
  3. a et b (pl) Robert Maaskant : Sergei Pareiko peut être améliorée sur sport.onet.pl, le 7 février 2011.

Liens externes[modifier | modifier le code]