Saraiki

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Seraiki)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Saraiki
سرائیکی
Image illustrative de l’article Saraiki
Saraiki écrit avec l’alphabet saraiki.
Pays Pakistan, Inde
Région Sud du Pendjab pakistanais
Originaire de Haryana, Pendjab, Rajasthan et Sind
Nombre de locuteurs Pakistan : 19 900 000 (2017)[1]
Inde : 109 000 (2011)[1]
Total : 20 009 000[1]
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 skr
Étendue langue individuelle
Type langue vivante
IETF skr
Linguasphere 59-AAF-eq
Glottolog sera1259
Carte
Distribution du seraiki au Pakistan(en bordeaux).
Distribution du seraiki au Pakistan
(en bordeaux).

Le saraiki, aussi appelé seraiki ou siraiki, est une langue (souvent considéré comme un dialecte du pendjabi) et est parlée par l’ethnie saraiki du Pakistan. La langue est parlée dans le centre et le sud de la province du Pendjab.

Le Premier ministre Youssouf Raza Gilani (à gauche) inaugure un centre d'étude saraiki.

Le saraiki est parfois présenté comme un dialecte du pendjabi ou du lahnda. En descendant dans le sud du Pendjab, la langue diffère de plus en plus du pendjabi, subissant l'influence du sindhi[2].

Le saraiki ne bénéficie d'aucune reconnaissance au Pakistan, ni au niveau national ni au niveau local. Toutefois, des discussions sont en cours entre plusieurs partis politiques pour créer une province pour la population saraiki en divisant le Pendjab[3].

Parmi les importantes personnalités membres de cette ethnie, on trouve l'ancien Premier ministre Youssouf Raza Gilani ou l'ancien ministre Shah Mehmood Qureshi, ou encore l'ancien président Farooq Leghari.

Nombre de locuteurs[modifier | modifier le code]

Le saraiki est parlé par 19 900 000 personnes au Pakistan en 2017 et par 109 000 en Inde en 2011, pour un total mondial de 20 009 000[1].

Classification[modifier | modifier le code]

Le saraiki est classifié différemment selon les sources, certaines le considèrent comme une langue à part entière et d’autres comme un dialecte.

Glottolog le classifie comme une langue du groupe lahnda. Ethnologue, et la SIL International dans la norme ISO 639-3, le classifie comme langue faisant partie de la macrolangue lahnda, c’est-à-dire comme une de ses variantes ou dialectes[1].

Écriture[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Alphabet saraiki.

Le saraiki est principalement écrit avec l’alphabet saraiki, un alphabet arabe adapté à l’écriture du saraiki. Il est écrit avec l’alphabet sindhi dans le Sind[4], aussi une adaptation de l’alphabet arabe. Il a aussi été écrit avec la devanagari par les hindous et le Gurmukhi par les sikhs. Du XVIIIe au XXe siècle, il est aussi écrit avec l’écriture multani (en).

Prononciation[modifier | modifier le code]

Voyelles[modifier | modifier le code]

Voyelles
Antérieur Central Postérieur
Fermé [i] [u]
[ɪ][ʊ]
Moyen [e] [o]
[ɛ] [ə]
Ouvert [a]

Les voyelles centrales sont généralement plus brèves que les voyelles non centrales. Les voyelles non centrales peuvent être nasalisées : [ĩ, ẽ, ɛ̃, ã, õ, ũ].

Consonnes[modifier | modifier le code]

Consonnes saraiki
Labiale Labio-

dentale

Dentale Alvéolaire Palato-

alvéolaire

Rétroflexe Palatale Vélaire Glottale
Occlusive [p] [b] [] [] [ʈ] [ɖ] [k] [g]
Occlusive aspirée [] [] [t̪ʰ] [d̪ʰ] [ʈʰ] [ɖʰ] [] []
Occlusive injective [ɓ] [ɗ] [ʄ] [ɠ]
Affriquée [] []
Affriquée aspirée [tʃʰ] [dʒʰ]
Nasale [m] [] [ɳ] [ŋ]
Fricative [f] [v] [s] [v] [ʃ] [x] [ɣ] [h]
Latérale [l]
Battue [ɾ] [ɽ]
Spirante [j]

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Muhammad Safeer Awan, Abdul Baseer et Muhammad Sheeraz, « Outlining Saraiki phonetics: A comparative study of Saraiki and English sound system », Language in India, vol. 12, no 7,‎ , p. 120–136 (ISSN 1930-2940, lire en ligne)
  • (en) George Abraham Grierson, Linguistic Survey Of India : Indo-Aryan family, North-Western group, specimens of Sindhī and Lahndā, vol. 8, Calcutta, Superintendent Government Printing, (lire en ligne), partie 1
  • (en) Andrew Jukes, Dictionary of the Jatki or Western Panjábi language, Lahore, Religious Book and Tract Society, (lire en ligne)
  • (en) Amna Latif, « Phonemic inventory of Siraiki language and acoustic analysis of voiced implosives », CRULP Annual Student Report, 2002-2003, Center for Research in Urdu Language Processing,‎ (lire en ligne)
  • (en) María Isabel Maldonado García, « Saraiki: language or dialect? », Eurasian Journal of Humanities,‎ (ISSN 2413-9947, lire en ligne)
  • (en) Colin P. Masica, The Indo-Aryan languages, Cambridge, Cambridge University Press, coll. « Cambridge language surveys », (ISBN 0-521-23420-4)
  • (en) Edward O’Brien, Glossary of the Multani language compared with Punjábi and Sindhi, Punjab Government Civil Secratariat Press, (lire en ligne)
  • (en) Christopher Shackle, The Siraiki language of central Pakistan: a reference grammar, London, School of Oriental and African Studies,
  • (en) Christopher Shackle, « Panjabi », dans George Cardona et Dhanesh Jain, The Indo-Aryan languages, London, Routledge, coll. « Routledge language family series », , 1re éd., 581–621 p. (ISBN 978-0-7007-1130-7)
  • (en) Christopher Shackle, « Panjabi », dans George Cardona et Dhanesh Jain, The Indo-Aryan languages, London, Routledge, coll. « Routledge language family series », , 2e éd. (1re éd. 2003), 637–682 p. (ISBN 978-0-700-71130-7 et 978-0-415-77294-5)
  • (en) Ahsan Wagha, The Siraiki Language: Its Growth and Development, Dderawar Publications,
  • (en) Muhammad Ahsan Wagha, The development of Siraiki language in Pakistan (thèse de Ph.D.), Londres, School of Oriental and African Studies (University of London), (lire en ligne)

Annexes[modifier | modifier le code]

Wikipédia en Saraiki dans l'Incubateur de Wikimedia.

Liens externes[modifier | modifier le code]