Seelisberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Seelisberg
Blason de Seelisberg
Héraldique
Vue du village de Seelisberg depuis le lac.
Vue du village de Seelisberg depuis le lac.
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Uri
NPA 6377
N° OFS 1215
Démographie
Population 662 hab. (31 décembre 2010)
Densité 50 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 58′ 33″ N 8° 35′ 10″ E / 46.975825, 8.58611746° 58′ 33″ Nord 8° 35′ 10″ Est / 46.975825, 8.586117  
Altitude 987 m (min. : 430 m) (max. : 2 042 m)
Superficie 1 334 ha = 13,34 km2
Divers
Langue Allemand
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton d'Uri

Voir sur la carte administrative du Canton d'Uri
City locator 14.svg
Seelisberg

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Seelisberg

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Seelisberg
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Seelisberg est une commune suisse du canton d'Uri.

Géographie[modifier | modifier le code]

Selon l'Office fédéral de la statistique, Seelisberg mesure 13,34 km2[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Du 30 juillet au 5 août 1947 eut lieu à Seelisberg une conférence internationale pour étudier les causes de l’antisémitisme.

De 1972[3] à 1990, un ancien grand hôtel de Seelisberg était le quartier général du mouvement de méditation transcendantale de Maharishi Mahesh Yogi ainsi que la résidence principale de ce dernier.

Démographie[modifier | modifier le code]

Selon l'Office fédéral de la statistique, Seelisberg compte 631 habitants en 2008 [1]. Sa densité de population atteint 47 hab./km2.

Le graphique suivant résume l'évolution de la population de Seelisberg entre 1850 et 2008[4] :

Monuments[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Population résidante permanente et non permanente selon la région, le sexe, le lieu de naissance et l'état civil, en 2010 », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 15 décembre 2011).
  2. a et b « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 23 septembre 2010)
  3. Les nouvelles voies spirituelles: Enquête sur la religiosité parallèle en Suisse, par Jean-François Mayer, L'AGE D'HOMME, 1993, p. 374
  4. [zip] « Evolution de la population des communes 1850-2000 », sur Office fédéral de la statistique (consulté le 13/01/2009)

Sur les autres projets Wikimedia :