Secret Sunshine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Secret Sunshine
Titre original 밀양
Réalisation Lee Chang-dong
Scénario Lee Chang-dong
Acteurs principaux
Sociétés de production Pine House Films
Pays d’origine Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud
Genre drame
Durée 142 minutes
Sortie 2007

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Secret Sunshine (hangeul : 밀양 ; RR : Mir-yang, littéralement « ensoleillement secret ») est un film dramatique sud-coréen écrit, coproduit et réalisé par Lee Chang-dong, sorti en 2007. L'histoire est inspirée de la nouvelle Histoire d'un vers de Lee Cheong-joon.

Il est sélectionné pour la Palme d'or au Festival de Cannes en , où l'actrice principale Jeon Do-yeon récolte le prix d'interprétation féminine.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Lorsque Shin-ae débarque à Miryang, elle tombe en panne de voiture[1]. À la suite du décès de son mari, Shin-ae vient s'installer dans la ville natale de celui-ci avec son petit garçon. Entre ses cours de piano, ses nouvelles relations et Jong-chan, le patron d'un garage qui tente de se rapprocher d'elle, cette jeune femme douce et discrète commence une nouvelle existence. Elle s'intègre bien à Miryang avec les supports du garagiste.

On la croit riche parce qu'elle a prétendu vouloir acheter un terrain à Miryang, et voilà que son fils est kidnappé. Peu après, le gamin est retrouvé tué. L'assassin, c'est le professeur de son fils qui la prend pour une riche.

Solitaire et désespérée, la jeune femme va tenter de renaître en fréquentant une église chrétienne évangélique. Shin-ae va rendre visite à l'assassin de son fils en prison, pour lui accorder son pardon, mais cette démarche généreuse est vaine : l'homme lui dit en souriant qu'il s'est converti lui aussi au christianisme et prétend qu'il a été déjà pardonné par Dieu.

Elle, encore une fois désespérée, ne sait plus quoi faire.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. A. O. SCOTT, nytimes.com, Fierce Tests of Endurance and the Resilience of the Spirit, États-Unis, 21 décembre 2010