Sauvageons

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sauvageons
Auteur Benjamin Berton
Pays Drapeau de la France France
Genre Roman
Éditeur éditions Gallimard
Collection Blanche
Date de parution
Nombre de pages 242
ISBN 978-2070757664

Sauvageons est un roman de Benjamin Berton publié le aux éditions Gallimard et ayant obtenu la même année le prix Goncourt du premier roman.

Historique[modifier | modifier le code]

Sauvageons est le premier roman de Benjamin Berton, jeune auteur inconnu qui paraît aux éditions Gallimard. Le titre suscite la curiosité, en reprenant un terme polémique employé en 1999 par le ministre de l'Intérieur, Jean-Pierre Chevènement, pour qualifier les mineurs délinquants multirécidivistes[1].

Résumé[modifier | modifier le code]

L'histoire se déroule dans une cité ouvrière sinistrée du Nord, dans la région de Valenciennes, et décrit le quotidien d'une bande d'adolescents des classes populaires sans perspective d'ascension sociale. Benjamin Berton, issu d'une famille plus favorisée et intégré aux milieux intellectuels parisiens, expose crûment le désœuvrement des personnages, qui les pousse à des actes de cruauté absurdes. L'un d'entre eux, Mémé, va pourtant tâcher de se construire une carrière professionnelle.

Un chapitre décrit longuement un déplacement au stade Félix-Bollaert pour une rencontre qui rappelle Lens-Arsenal en septembre 1998, et l'admiration suscitée à l'époque par l'attaquant Tony Vairelles.

Éditions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]