Sanctuaire de la Miséricorde Divine (Cracovie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La basilique

Le sanctuaire de la Miséricorde Divine, située à Cracovie en Pologne, est une basilique catholique romaine en l'honneur de l'icône de la Miséricorde divine qui y est exposée, et le lieu où sainte Faustine Kowalska, canonisée le 30 avril 2000, est inhumée.

Situation[modifier | modifier le code]

Le sanctuaire se trouve dans le quartier de Łagiewniki - Borek Fałęcki dans le sud de la ville de Cracovie. La nouvelle basilique est située rue Sainte-Faustine.

Histoire[modifier | modifier le code]

De 1889 à 1891, à la demande du prince Alexandre Lubomirski, le couvent de la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde est érigé en style néo-gothique sur les plans de l'architecte Charles Zaremba. Il est un des lieux majeurs où a vécu Faustine Kowalska. En 1943, le confesseur de la communauté Józef Andrasz commence la dévotion à la Miséricorde Divine devant la nouvelle image réalisée par Adolf Hyła. En 1966, les restes de Faustine sont transportés à la chapelle.

En 1981, Maureen Digan, une Américaine du Massachusetts, atteinte d'un lymphœdème et qui avait subi dix opérations avant sa visite en ces lieux, est guérie en priant devant la tombe de Faustina Kowalska. Après une série d'examens, cinq médecins de la région de Boston déclarent que cette guérison était sans explication. en 1992, le Vatican reconnaît le caractère miraculeux de la guérison de Maureen Digan, ce qui ouvre la voie à la beatification de Faustine Kowalska[1].

La basilique[modifier | modifier le code]

La nouvelle basilique, spécifiquement dédiée à la Divine Miséricorde, est construite entre 1999 et 2002 et consacrée le 17 août 2002 par Jean-Paul II. De forme ellipsoïdale, elle évoque la forme d'un bateau et possède une tour-clocher de 77 mètres de hauteur qui symbolise son mât. Pouvant accueillir 5 000 personnes, elle comprend deux niveaux avec une chapelle dédiée à sainte Faustine dans la partie inférieure et la chapelle de l'Adoration perpétuelle du Saint-Sacrement au-dessus.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]