Sainte Catherine d'Alexandrie (Raphaël)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sainte Catherine d'Alexandrie (homonymie).
Sainte Catherine d'Alexandrie (Raphaël)
Raffael 020.jpg
Artiste
Date
Type
Huile sur bois (peuplier)
Technique
Dimensions (H × L)
71 × 55 cm
Mouvement
Localisation
Numéro d’inventaire
NG168Voir et modifier les données sur Wikidata

Sainte Catherine d'Alexandrie est une peinture religieuse de Raphaël (dimensions : 71 × 55 cm) probablement peinte vers 1507[1], conservée au National Gallery à Londres.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le tableau a été peint vers 1507-1509, vers la fin du séjour florentin ou le début du romain et montre le style de l'artiste, encore jeune, dans une phase transitoire.

Thème[modifier | modifier le code]

Catherine d'Alexandrie est représentée avec les attributs de son martyre : la roue dentée de son supplice.

Description[modifier | modifier le code]

Catherine d'Alexandrie est en extase, le regard dirigé vers la lumière céleste, appuyée sur la roue de son martyre. Les bras et les vêtements sont peints par des traits longs et courbes, donnant un rythme sinueux au personnage.

Un paysage lacustre est peint en arrière-plan.

Analyse et style[modifier | modifier le code]

La représentation de la passion religieuse, la torsion et la pose de la sainte rappelle simultanément le Pérugin et Léonard de Vinci par la pose gracieuse de Catherine en contrapposto et par le dynamisme de la composition rappelant la peinture égarée de Léonard Léda et le Cygne.

Attribution à Raphaël[modifier | modifier le code]

L'attribution à Raphaël est certaine ; en effet, il existe un dessin préparatoire avec des piqûres de transfert qui est conservé au Musée du Louvre[2].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierluigi De Vecchi, Raffaello, Rizzoli, Milan, 1975.
  • Paolo Franzese, Raffaello, Mondadori Arte, Milan 2008 (ISBN 978-88-370-6437-2)

Hommages[modifier | modifier le code]

Cette peinture a inspiré le groupe de rock américain The Smashing Pumpkins pour la couverture de son troisième album, Mellon Collie and the Infinite Sadness.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. D'autres historiens estiment plutôt 1508-1509 : Sainte Catherine illustrerait la conclusion romaine des recherches engagées à Florence
  2. Sainte Catherine d'Alexandrie, 1507-1509, pierre noire, rehauts de blanc, sur quatre feuillets de papier beige assemblés, piqué pour le report, dimensions 58,7 × 43,6 cm, Collection Everhard Jabach ; acquis pour le Cabinet du roi en 1671, INV3871, Cabinet des Arts graphiques, Le Louvre