Sadio Diallo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Diallo et Abdoulaye Diallo.

Sadio Diallo
Image illustrative de l’article Sadio Diallo
Sadio Diallo en mai 2013.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Turquie Gençlerbirliği
Numéro 28
Biographie
Nom Abdoulaye Sadio Diallo
Nationalité Drapeau : Guinée Guinéenne
Naissance (28 ans)
Lieu Conakry (Guinée)
Taille 1,82 m (6 0)
Période pro. 2009-
Poste Milieu offensif
Pied fort Droit
Parcours junior
Saisons Club
0 Drapeau : Guinée Atletico Coleah
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2009-2012 Drapeau : France SC Bastia076 (22)
2012-2015 Drapeau : France Stade rennais040 0(0)
2013-2015 Drapeau : France FC Lorient042 0(3)
2015-2017Drapeau : France SC Bastia047 0(5)
2017-2018Drapeau : Turquie Malatyaspor017 0(0)
2018-2019Drapeau : Turquie Hatayspor 026 0(2)
2019-Drapeau : Turquie Gençlerbirliği000 0(0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2010- Drapeau : Guinée Guinée035 0(8)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 16 juillet 2019

Abdoulaye Sadio Diallo, né le 28 décembre 1990 à Conakry (Guinée), est un footballeur international guinéen, évoluant au poste de meneur de jeu à Gençlerbirliği, en deuxième division turque.

Biographie[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Alors qu'il évolue en Guinée, à l'Atletico Coleah, il est mis à l'essai en juillet et août 2009 par l'OGC Nice et Stade rennais mais ces derniers ne le gardent pas[1]. Mais Frédéric Antonetti, entraîneur de Rennes, le recommande à son neveu Pierre-Paul Antonetti, alors recruteur au SC Bastia. Sadio fait un essai dans le club corse qui lui fait signer un contrat stagiaire dans la foulée.

Pour son premier match avec l'équipe réserve du SC Bastia, le Guinéen marque deux buts et effectue une passe décisive mais continuera à évoluer toute la saison avec la réserve malgré deux apparitions en Ligue 2.

En début de saison 2010-2011 il profite de la blessure du Bastiais Yassin El-Azzouzi pour évoluer à la pointe de l'attaque Bastiaise et pour l'un de ses premiers matches de National, il est l'auteur d'une prestation de haute volée, conclue par un but contre Guingamp. Il ne quittera plus la place de titulaire et sera la révélation bastiaise de la saison 2010-2011 avec 10 buts marqués en 35 matchs. Il est régulièrement sélectionné avec l'équipe de Guinée.

En janvier 2012, le Stade rennais obtient son transfert. Le joueur reste néanmoins terminer la saison 2011-2012 avec le SC Bastia, avec qui il obtient le titre de champion de France de Ligue 2, sous forme de prêt[2].

Le , il est prêté avec option d'achat par le Stade rennais au FC Lorient[3]. Lorient avait déjà affiché son intérêt pour l'attaquant guinéen un an et demi auparavant, lorsqu’il évoluait à Bastia.

Le , le SC Bastia annonce le retour du joueur dans ses rangs, sous réserve de la visite médicale préalable[4]. Il s'engage le lendemain avec le club corse[5].

Convoité par le Besiktas, il signe finalement début août 2017 un contrat de 2 ans à Malatyaspor, promu en D1 turque. Il y retrouve de nombreux francophones dont Khalid Boutaïb, Issiar Dia, Fabien Farnolle ou encore Aly Cissokho[6]. Au lendemain de sa signature, il rentre précipitamment en France et, suite à un problème de traduction portant sur une mésentente contractuelle, est finalement libéré de son engagement[7].

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Il joue son premier match en équipe de Guinée le 17 novembre 2010, en amical contre le Burkina Faso (défaite 1-2). Il inscrit son premier but le 5 juin 2011, contre Madagascar. Ce match remporté 4-1 rentre dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations 2012[8].

Il est ensuite retenu par le sélectionneur Michel Dussuyer afin de participer à la phase finale de la Coupe d'Afrique des nations 2012 organisée conjointement par le Gabon et la Guinée équatoriale. Lors de cette compétition, il inscrit son premier doublé en équipe nationale, contre le Botswana[8].

Il marque par la suite un autre doublé en juin 2013, contre le Mozambique. Ce match gagné sur le large score de 6-1 rentre dans le cadre des éliminatoires du mondial 2014[8].

Style de jeu[modifier | modifier le code]

Dribbleur insaisissable, il élimine avec aisance ses adversaires et crée le déséquilibre. Il est aussi bien capable de marquer que de faire marquer[9].

Palmarès et statistiques[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Sadio Diallo au 25 juin 2015[10]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Drapeau : Guinée Guinée Total
Division M B M B M B M B M B
2009-2010 Drapeau de la France SC Bastia Ligue 2 2 0 0 0 0 0 - - 2 0
2010-2011 Drapeau de la France SC Bastia National 35 10 3 2 3 0 3 1 44 13
2011-2012 Drapeau de la France SC Bastia Ligue 2 30 8 2 1 1 1 12 4 45 14
2012-2013 Drapeau de la France Stade rennais Ligue 1 35 0 1 0 3 0 4 2 43 2
2013 Drapeau de la France Stade rennais Ligue 1 1 0 0 0 0 0 1 0 2 0
2013-2014 Drapeau de la France FC Lorient (prêt) Ligue 1 26 3 1 0 1 0 0 0 28 3
2014-2015 Drapeau de la France FC Lorient (prêt) Ligue 1 10 0 1 0 1 0 2 0 14 0
Total sur la carrière 139 21 8 3 9 1 21 7 177 32

Buts pour la Guinée[modifier | modifier le code]

Buts Date Lieu Adversaire Resultat Compétition
1. 28 janvier 2012 Drapeau : Gabon Franceville Drapeau : Botswana Botswana 6-1 Symbol support vote.svg CAN 2012
2. 28 janvier 2012 Drapeau : Gabon Franceville Drapeau : Botswana Botswana 6-1 Symbol support vote.svg CAN 2012

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.guineefoot.info/index.php/actualites/1-latest-news/1066-bons-debuts-pour-sadio-diallo-a-bastia
  2. « Sadio Diallo », sur stade-rennais-online.com (consulté le 23 juin 2012)
  3. http://www.staderennais.com/index.php?rb=22&id=BR6713
  4. « Sadio Diallo pour ouvrir le mercato », sur sc-bastia.net, (consulté le 25 juin 2015)
  5. « [Officiel] Sadio Diallo transféré à Bastia », sur staderennais.com, (consulté le 26 juin 2015)
  6. « Sadio Diallo signe finalement à Malatyaspor », sur France Football (consulté le 11 août 2017)
  7. « Malatya et l'imbroglio Diallo », L'Equipe,‎ , p. 15
  8. a b et c (en) « Fiche de Sadio Diallo », sur national-football-teams.com
  9. Arnaud Tulipier, « Le diamant », France Football, no 3390,‎ , p. 30 (ISSN 0015-9557)
  10. « Fiche de Sadio Diallo », sur footballdatabase.eu

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :