STS-5

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

STS-5
Insigne de la mission
Données de la mission
Vaisseau Navette spatiale Columbia
Équipage 4 hommes
Date de lancement , 12:19:00 UTC
Site de lancement Kennedy Space Center
Pas de tir 39A
Date d'atterrissage , 14:33:26 UTC
Site d'atterrissage Base de l'USAF d'Edwards
Piste 22
Durée 5 jours, 2 heures, 14 minutes
et 26 secondes
Orbites 82
Altitude orbitale 341 kilomètres
Inclinaison orbitale 28,5 degrés
Distance parcourue 3 397 000 de kilomètres
Photo de l'équipage
Joseph P. Allen, Vance D. Brand, Robert F. Overmyer et William B. Lenoir
Joseph P. Allen, Vance D. Brand, Robert F. Overmyer et William B. Lenoir
Navigation

STS-5 est la 5e mission de la navette spatiale Columbia. C'est la première fois qu'un véhicule spatial met en orbite un équipage de quatre personnes[1].

Équipage[modifier | modifier le code]

Le chiffre entre parenthèses indique le nombre de vols spatiaux effectués par l'astronaute au moment de la mission.

Objectifs[modifier | modifier le code]

Premier vol opérationnel de la navette spatiale, l'objectif principal était de déployer deux satellites commerciaux et une charge scientifique.

Déroulement du vol[modifier | modifier le code]

STS-5 a été lancée du centre spatial Kennedy (KSC) à 7 h 19 EST le . La navette a transporté un équipage de quatre personnes - le plus grand équipage du vaisseau spatial jusqu'à ce moment-là - et les deux premiers satellites commerciaux de télécommunications à voler à bord une navette.

Les satellites commerciaux ont été déployés avec succès et ont ensuite été propulsés sur leur orbite géosynchrone opérationnelle par leur moteur d'apogée McDonnell Douglas PAM-D. Les deux satellites étaient SBS 3, propriété de Satellite Business Systems, et Anik C3, propriété de Télésat Canada, deux satellites de série Hughes HS-376. En outre, la charge utile de STS-5 comportait également un bac d'expérience GAS (Getaway Special) de microgravité parrainé par l'Allemagne de l'Ouest. L'équipage a également mené trois expériences conçues par des élèves pendant le vol.

Lenoir et Allen devaient effectuer une sortie extravéhiculaire (EVA), la première du programme de la navette, pour tester les combinaisons spatiales nouvellement développées. Celles-ci ont été développées comme alternatives moins chères et moins complexes que celles du programme Apollo. Le test a été retardé d'un jour car Lenoir a succombé au mal des transports[2]. Puis un régulateur d'oxygène fonctionnant mal dans le scaphandre de Lenoir et un ventilateur de recirculation cassé dans celui d'Allen les ont obligés à annuler complètement l'EVA[3]. C'était la première fois dans l'histoire du programme spatial qu'une EVA avait été annulée en raison de problèmes de combinaison spatiale[4].

Columbia a atterri sur la piste 22 de la Edwards Air Force Base le , à 6 h 33, PST, après avoir parcouru 81 orbites lors d'une mission qui a duré 5 jours, 2 heures, 14 minutes et 26 secondes[5]. Columbia est retournée au KSC le . STS-5 a été le premier vol de navette dans lequel l'équipage n'a pas porté de combinaisons pressurisés lors des phases de lancement, de rentrée et d'atterrissage, tout comme lors des missions soviétiques Voskhod et Soyouz avant la malheureuse mission Soyouz 11 en 1971.

Paramètres de la mission[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « International Flight No. 85 », sur spacefacts.de (consulté le 12 novembre 2020)
  2. (en) « Suit Failures Scuttle Walks in Space », Intelligencer Journal, Lancaster, Pennsylvanie,‎ , p. 2 (lire en ligne)
  3. (en) « Shuttle's 'Can Deliver' Crew Grilled », Fort Lauderdale News, Fort Lauderdale, Florida,‎ , p. 3 (lire en ligne)
  4. (en) « $2 Million Space Suit Fails Its First Test », Intelligencer Journal, Lancaster, Pennsylvanie,‎ , p. 2 (lire en ligne)
  5. (en) « Shuttle Crew Back in Houston », The Town Talk, Alexandria, Louisiana,‎ , p. 2 (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :