Séries de divisions de la Ligue américaine de baseball 2014

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Séries de divisions de la Ligue américaine de baseball 2014 sont deux séries éliminatoires dans la Ligue américaine de baseball, l'une des deux composantes des Ligues majeures de baseball de baseball. Elles sont jouées du jeudi 2 octobre[1] au dimanche 5 octobre 2014. Les Orioles de Baltimore battent les Tigers de Détroit trois matchs à zéro et les Royals de Kansas City surprennent les Angels de Los Angeles trois matchs à zéro pour accéder à la Série de championnat 2014 de la Ligue américaine.

Équipes en présence[modifier | modifier le code]

Les Séries de divisions se jouent au meilleur de cinq parties et mettent aux prises les champions des trois divisions (Est, Centrale et Ouest) de la Ligue américaine, ainsi qu'un des deux clubs qualifiés comme meilleurs deuxièmes.

Les participants qualifiés comme champions de divisions sont connus à l'issue de la saison 2014 de la Ligue majeure de baseball qui prend fin le 28 septembre, et le quatrième participant est connu après la tenue du match de meilleur deuxième.

Dans chaque série, la première équipe à remporter 3 victoires accède au tour éliminatoire suivant. L'équipe ayant conservé la meilleure fiche victoires-défaites en saison régulière a l'avantage du terrain et reçoit son adversaire lors des deux premiers matchs de la série, ainsi que le 5e s'il s'avère nécessaire. Pour les deux séries, des matchs sont programmés pour les 2, 3, 5, 6 et 8 octobre.

Royals de Kansas City vs Angels de Los Angeles[modifier | modifier le code]

Les Angels de Los Angeles sont la meilleure équipe du baseball majeur en saison régulière 2014 avec 98 victoires et 64 défaites[2]. Champions de la section Ouest de la Ligue américaine avec 10 parties d'avance sur les A's d'Oakland[3], les Angels remportent 20 matchs de plus qu'en 2013, connaissent une première saison gagnante depuis 2012, savourent un premier titre de division depuis 2009 et jouent en éliminatoires pour la première fois depuis 2009[4].

Les Royals de Kansas City mettent fin en 2014 à ce qui était la plus longue disette du baseball majeur en se qualifiant pour les séries éliminatoires pour la première fois en 29 ans[5]. Gagnant de 89 matchs contre 73 défaites, le club améliore sa fiche avec 3 victoires de plus qu'en 2013 et, avec sa meilleure performance depuis 1989[6], prend le 2e rang de la division Centrale de la Ligue américaine, un seul match derrière les Tigers de Détroit[3]. Pour accéder à cette Série de divisions, les Royals remportent 9-8 en 12 manches de jeu le match de meilleur deuxième qui les opposait à Oakland[7].

Angels et Royals ont été opposés 6 fois durant la saison 2014, chaque club remportant 3 matchs, dont deux chacun dans son propre stade[8]. C'est la première fois que ses deux équipes croisent le fer en éliminatoires[9].

Calendrier des rencontres[modifier | modifier le code]

Match Date Visiteur Hôte Score
1 2 octobre Royals de Kansas City Angels de Los Angeles 3 - 2
(11 manches)
2 3 octobre Royals de Kansas City Angels de Los Angeles 4 - 1
(11 manches)
3 5 octobre Angels de Los Angeles Royals de Kansas City 3 - 8

Match 1[modifier | modifier le code]

Mardi 2 octobre 2014 au Angel Stadium, Anaheim, Californie.

Équipe 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 R H E
Royals de Kansas City 0 0 1 0 1 0 0 0 0 0 1 3 4 0
Angels de Los Angeles 0 0 1 0 1 0 0 0 0 0 0 2 4 0
Lanceurs partants : KC : Jason Vargas  LAA : Jered Weaver  
Vic. : Danny Duffy (1-0)  Déf. : Fernando Salas (0-1)  Sauv. : Greg Holland (1)  
HRs :   KC : Mike Moustakas (1)  LAA : Chris Iannetta (1), David Freese (1)

Après leur succès en 12 manches sur Oakland dans le match de meilleur deuxième, deux jours plus tôt, les Royals remportent une seconde victoire de suite en manches supplémentaires, triomphant des Angels sur un circuit en solo de Mike Moustakas aux dépens du lanceur Fernando Salas, en 11e reprise[10]. Jusqu'au point final, les deux clubs se donnent la réplique coup pour coup : un double productif d'Alcides Escobar pour les Royals en 3e manche est suivi d'un circuit de Chris Iannetta au retour au bâton des Angels, puis le ballon sacrifice d'Omar Infante qui relance Kansas City en avant à la 5e reprise est suivi dès la demi-manche suivante par un nouveau circuit, celui de David Freese, qui crée l'égalité 2-2.

Les deux équipes ne frappent que 4 coups sûrs chacune dans ce premier duel. Le circuit victorieux de Moustakas en 11e était le premier coup sûr des Royals depuis celui d'Alex Gordon pour commencer la 5e manche[11]. La défensive de Kansas City brille [12] : Lorenzo Cain vole à Kole Calhoun ce qui aurait pu être un double[13] et, plus tard, avec deux coureurs adverses sur les buts, Nori Aoki met fin à la 6e manche avec un attrapé spectaculaire à la clôture du champ droit aux dépens de Howie Kendrick[14].

Match 2[modifier | modifier le code]

Mercredi 3 octobre 2014 au Angel Stadium, Anaheim, Californie.

Équipe 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 R H E
Royals de Kansas City 0 1 0 0 0 0 0 0 0 0 3 4 8 0
Angels de Los Angeles 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 0 1 7 2
Lanceurs partants : KC : Yordano Ventura  LAA : Matt Shoemaker  
Vic. : Brandon Finnegan (1-0)  Déf. : Kevin Jepsen (0-1)  Sauv. : Greg Holland (2)  
HRs :   KC : Eric Hosmer (1)

Après un duel de lanceurs entre les deux recrues, Yordano Ventura des Royals et Matt Shoemaker des Angels[15], le score est égal 1-1. Avec un coup de circuit en solo, Eric Hosmer lance en début de 11e manche une poussée de 3 points de Kansas City, qui l'emporte 4-1[16].

Match 3[modifier | modifier le code]

Vendredi 5 octobre 2014 au Kauffman Stadium, Kansas City, Missouri.

Équipe 1 2 3 4 5 6 7 8 9 R H E
Angels de Los Angeles 1 0 0 1 0 0 0 1 0 3 8 0
Royals de Kansas City 3 0 2 2 0 1 0 0 X 8 9 0
Lanceurs partants : LAA : C. J. Wilson  KC : James Shields  
Vic. : James Shields (1-0)  Déf. : C. J. Wilson (0-1)  
HRs :   LAA : Mike Trout (1), Albert Pujols (1)  KC : Eric Hosmer (2), Mike Moustakas (2)

Mike Trout frappe le premier circuit de sa carrière en éliminatoires pour donner les devants 1-0 aux Angels en première manche[17], mais la célébration est de courte durée puisque Kansas City place rapidement le match, et la série, hors de portée des visiteurs[18]. En fin de première manche, le partant des Angels C. J. Wilson est remplacé après à peine deux tiers de manche lancée, Mike Scioscia le sortant du match après un double d'Alex Gordon avec les buts remplis qui donne les devants 3-1 aux Royals. Les Angels utilisent 8 lanceurs incluant Wilson dans ce match, perdu 8-3[19]. Derniers du baseball majeur pour les circuits en 2014, les Royals continuent de surprendre avec la longue balle[20] : Eric Hosmer réussit un coup de deux points et Mike Moustakas un coup en solo, dans le cas des deux joueurs leurs deuxièmes circuits de la série. Le joueur de champ centre de Kansas City, Lorenzo Cain, brille encore en défensive avec des attrapés spectaculaires dans cette rencontre[21], où Kansas City s'assure d'un premier voyage depuis 1985 en Série de championnat[22].

Tigers de Détroit vs Orioles de Baltimore[modifier | modifier le code]

Qualifiés pour les séries éliminatoires pour une seconde fois en trois ans, les Orioles remportent leur premier championnat de division depuis 1997[23]. Leur fiche de 96 victoires et 66 défaites est la 2e meilleure des majeures et ils coiffent aisément leurs adversaires en tête de la section Est de la Ligue américaine, qu'ils dominent avec 12 matchs d'avance sur leurs plus proches poursuivants[3]. Le club de Baltimore remporte 11 matchs de plus qu'en 2013 et connaît sa meilleure saison depuis 1997[23].

Les Tigers remportent le titre de la division Centrale de la Ligue américane pour la 4e année de suite, un fait inédit dans la longue histoire de la franchise[24]. Gagnants de 90 parties contre 72 défaites, ils remportent 3 matchs de moins que l'année précédente mais, tout comme en 2013[25], ils terminent premiers par un seul match sur leurs plus proches poursuivants, en l'occurrence Kansas City[3].

Les Orioles et les Tigers se sont affrontés à 6 reprises durant la saison régulière 2014, Détroit triomphant à 5 reprises[26]. Ces deux clubs, qui ont joint la Ligue américaine en 1901, s'affrontent pour la première fois dans une série éliminatoire[27].

Calendrier des rencontres[modifier | modifier le code]

Match Date Visiteur Hôte Score
1 2 octobre Tigers de Détroit Orioles de Baltimore 3 - 12
2 3 octobre Tigers de Détroit Orioles de Baltimore 6 - 7
3 5 octobre Orioles de Baltimore Tigers de Détroit 2 - 1

Match 1[modifier | modifier le code]

Mardi 2 octobre 2014 au Oriole Park at Camden Yards, Baltimore, Maryland.

Équipe 1 2 3 4 5 6 7 8 9 R H E
Tigers de Détroit 0 2 0 0 0 0 0 1 0 3 8 2
Orioles de Baltimore 2 1 0 0 0 0 1 8 X 12 12 0
Lanceurs partants : DET : Max Scherzer  BAL : Chris Tillman  
Vic. : Chris Tillman (1-0)  Déf. : Max Scherzer (0-1)  
HRs :   DET : Víctor Martínez (1), J. D. Martinez (1), Miguel Cabrera (1)  BAL : Nelson Cruz (1), J. J. Hardy (1)

Les deux clubs s'échangent des coups de circuit jusqu'à ce que les Orioles, en avance par un point, en ajoutent huit en 8e manche pour l'emporter 12-3. Seul frappeur de 40 circuits[28] en saison régulière 2014, Nelson Cruz frappe une claque de deux points contre Max Scherzer en première manche, mais les Tigers répliquent à leur tour au bâton suivant contre Chris Tillman avec des coups en solo par Víctor Martínez et J. D. Martinez. Baltimore prend les devants en fin de 2e sur un coup sûr de Nick Markakis et porte son avance à 4-2 sur un autre circuit, celui de J. J. Hardy en 7e. En début de 8e, le circuit de Miguel Cabrera ramène Détroit à un point de leurs adversires. Mais en fin de 8e manche, les Orioles marquent 8 points contre Scherzer et trois releveurs. Douze frappeurs passent au bâton dans cette seule manche, les Orioles frappent trois simples (dont un de Nelson Cruz pour son troisième point produit du match), trois doubles (dont deux par Alejandro De Aza), volent un but, soutirent deux buts-sur-balles et tirent avantage de deux erreurs des Tigers.

Les 12 points marqués par les Orioles dans ce match représentent un nouveau record de franchise en éliminatoires[29]. Avec 8 points dans une même manche, Baltimore abat aussi son ancienne marque d'équipe de 7 en 4e manche du premier deul de la Série de championnat 1970 face aux Twins du Minnesota[30].

Match 2[modifier | modifier le code]

Mercredi 3 octobre 2014 au Oriole Park at Camden Yards, Baltimore, Maryland.

Équipe 1 2 3 4 5 6 7 8 9 R H E
Tigers de Détroit 0 0 0 5 0 0 0 1 0 6 10 0
Orioles de Baltimore 0 0 2 1 0 0 0 4 X 7 9 0
Lanceurs partants : DET : Justin Verlander  BAL : Wei-Yin Chen  
Vic. : Brad Brach (1-0)  Déf. : Joakim Soria (0-1)  Sauv. : Zach Britton (1)  
HRs :   DET : J. D. Martinez (2), Nick Castellanos (1)  BAL : Nick Markakis (1)

Les Orioles reviennent de l'arrière et malmènent la relève des Tigers tout comme la veille. Avec 4 points marqués en fin de 8e manche, Baltimore transforme un déficit de 3-6 en victoire de 7-6. Un double de Delmon Young, frappeur suppléant des Orioles avec les buts remplis, fait compter 3 points pour conclure cette remontée[31].

Match 3[modifier | modifier le code]

Vendredi 5 octobre 2014 au Comerica Park, Détroit, Michigan.

Équipe 1 2 3 4 5 6 7 8 9 R H E
Orioles de Baltimore 0 0 0 0 0 2 0 0 0 2 5 1
Tigers de Détroit 0 0 0 0 0 0 0 0 1 1 4 0
Lanceurs partants : BAL : Bud Norris  DET : David Price  
Vic. : Bud Norris (1-0)  Déf. : David Price (0-1)  Sauv. : Zach Britton (2)  
HRs :   BAL : Nelson Cruz (2)

À son premier départ en carrière dans les éliminatoires, Bud Norris n'accorde aucun point aux Tigers en 6 manches et un tiers et enregistre 6 retraits sur des prises[32]. Les espoirs des Tigers reposent sur un lanceur étoile acquis à la date limite des transactions en juillet précédent, David Price. Celui-ci lance 8 manches et garde son club dans le match, mais est victime en 6e du circuit de deux points de Nelson Cruz. Des doubles consécutifs de Víctor Martínez et J. D. Martinez en fin de 9e permettent aux Tigers de s'approcher à un point des Orioles, mais avec les buts remplis, le lanceur Zach Britton force Hernán Pérez à frapper dans un double jeu et Détroit est éliminé devant ses partisans[33]. Nelson Cruz termine la série de 3 parties avec 6 coups sûrs en douze et 5 points produits[34]. L'ancien des Rangers du Texas affiche une moyenne au bâton de, 412 et une moyenne de puissance de 1,176 avec 8 circuits et 18 points produits en carrière en seulement 9 matchs éliminatoires face aux Tigers[35].

Dans cette série, Baltimore bat coup sur coup les gagnants des trophées Cy Young des 3 saisons précédente : Max Scherzer (2013), Justin Verlander (2011) et David Price (2012). Les Orioles de 2014 sont la 4e équipe de l'histoire à remporter 3 victoires contre 3 gagnants du trophée du meilleur lanceur, après les Marlins de 1997, les Padres de 1998 et les Yankees de 1999, chaque fois contre le trio étoile des Braves d'Atlanta composé par Greg Maddux, Tom Glavine et John Smoltz[36]. C'est la première fois que les Orioles balaient une série éliminatoire depuis leurs 3 victoires sur les A's d'Oakland sans encaisser de défaite en Série de championnat 1971 de la Ligue américaine[36].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) 2014 MLB Postseason Schedule, MLB.com.
  2. (en) Angels-Royals Preview, Associated Press, 5 octobre 2014.
  3. a, b, c et d (en) 2014 American League Team Statistics and Standings, baseball-reference.com.
  4. (en) Los Angeles Angels of Anaheim Team History & Encyclopedia, baseball-reference.com.
  5. (en) Kansas City Royals leave Blue Jays with baseball’s longest playoff drought, Brendan Kennedy, Toronto Star, 28 septembre 2014.
  6. (en) Kansas City Royals Team History & Encyclopedia, baseball-reference.com.
  7. (en) Royals rally from four down, win in 12th, MLB.com, 30 septembre 2014.
  8. (en) 2014 Los Angeles Angels, baseball-reference.com.
  9. (en) Royals-Angels ALDS: Did you know?, Matthew DeFranks / MLB.com, 1er octobre 2014.
  10. (en) Moose's mash in extras powers Royals to Game 1 win, Dick Kaegel / MLB.com, 3 octobre 2014.
  11. (en) Mike Moustakas homers in 11th inning to lead Royals past Angels in Game 1 of ALDS, D. J. Short, NBC Sports, 3 octobre 2014.
  12. (en) Stellar Royals defense backs Jason Vargas vs. Angels, Jorge L. Ortiz, USA Today, 3 octobre 2014.
  13. (en) Cain breaks out mighty glove early in ALDS, Dick Kaegel / MLB.com, 2 octobre 2014.
  14. (en) Aoki's wall-hugging catch gets Royals out of jam, AJ Cassavell / MLB.com, 2 octobre 2014.
  15. (en) Rookie arms deliver in Game 2 ALDS duel, Lyle Spencer / MLB.com, 4 octobre 2014.
  16. (en) Hosmer's drive has Royals in 2-0 driver's seat, Dick Kaegel / MLB.com, 4 octobre 2014.
  17. (en) Trout's first big postseason moment a footnote in series loss, Alden Gonzalez / MLB.com, 6 octobre 2014.
  18. (en) Angels' title quest ends in ALDS heartbreak, Alden Gonzalez / MLB.com, 6 octobre 2014.
  19. (en) Wilson's rough start short-circuits Halos, forces Scioscia's hand, Lyle Spencer / MLB.com, 6 octobre 2014.
  20. (en) KC's surprising dingers signal trouble for opponent, Phil Rogers / MLB.com, 6 octobre 2014.
  21. (en) Cain's ability on display with back-to-back diving grabs, Jackson Alexander / MLB.com, 6 octobre 2014.
  22. (en) Royals sweep their way to ALCS date with O's, Dick Kaegel / MLB.com, 6 octobre 2014.
  23. a et b (en) Baltimore Orioles Team History & Encyclopedia, baseball-reference.com.
  24. (en) Detroit Tigers Team History & Encyclopedia, baseball-reference.com.
  25. (en) 2013 American League Team Statistics and Standings, baseball-reference.com.
  26. (en) 2014 Detroit Tigers, baseball-reference.com.
  27. (en) A capsule look at Tigers-Orioles playoff series, Associated Press, 30 septembre 2014.
  28. (en) 2014 Major League Baseball Batting Leaders, baseball-reference.com.
  29. (en) Orioles' offense makes statement in rout, Brittany Ghiroli / MLB.com, 2 octobre 2014.
  30. (en) Did You Know? Tigers-Orioles ALDS Game 1, Manny Randhawa / MLB.com, 2 octobre 2014.
  31. (en) Playoff hero Young strikes again, torments former team, Gregor Chisholm / MLB.com, 3 octobre 2014.
  32. (en) In clincher, Norris superb in first postseason start, Gregor Chisholm / MLB.com, 5 octobre 2014.
  33. (en) How sweep it is: Cruz, Norris punch O's ticket to ALCS, Brittany Ghiroli / MLB.com, 5 octobre 2014.
  34. (en) Nelson Cruz Postseason Batting, baseball-reference.com.
  35. (en) Nelson Cruz continues postseason dominance, torture of Tigers, Matt Snyder, CBS Sports, 5 octobre 2014.
  36. a et b (en) Did you know: Orioles-Tigers, ALDS Game 3, David Wilson / MLB.com, 5 octobre 2014.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Les séries éliminatoires 2014 de la Ligue majeure de baseball :