Biz (rappeur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Sébastien Fréchette)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Biz.
Biz
Description de cette image, également commentée ci-après
Sébastien Fréchette, alias Biz, lors des célébrations de la Journée nationale des patriotes en 2008 à Montréal.
Informations générales
Nom de naissance Sébastien Fréchette
Naissance
Québec, Québec, Drapeau du Canada Canada
Activité principale Rappeur
Activités annexes Écrivain
Genre musical Hip-hop québécois

Biz, de son vrai nom Sébastien Fréchette, né en 1974 à Québec, au Québec, est un écrivain et rappeur québécois. Il se fait d'abord fait connaître pour sa participation au groupe de hip-hop Loco Locass. Il poursuit ensuite une carrière de romancier. Ses romans ont été publiés par la maison d'édition Leméac[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Biz en spectacle avec les membres du groupe Loco Locass lors de l'édition 2013 des FrancoFolies de Montréal.

Sébastien Fréchette est né en 1972[2] ou 1974[3], selon le sources. Biz possède de multiple-facettes ; il a été moniteur au camp Trois-Saumons, dans la région de Chaudière-Appalaches, puis responsable de la cafétéria au camp Odyssée Minogami, en Mauricie, où il accueillait les jeunes adolescents responsables du nettoyage de la cafétéria. Il a aussi été responsable des moniteurs à la Colonie des grèves de Contrecœur[3]. Il s'intéresse également aux politiques des villes[3].

Vers la fin du cégep, à Québec, Biz se met au hip-hop avec son ami Sébastien Ricard, aussi connu sous le pseudonyme de Batlam[3]. Ensemble, ils forment le groupe local Loco Locass. Le groupe tient du genre rap politique souvent considéré comme radical. Selon le quotidien Le Nouvelliste, « ces préoccupations identitaires sont au cœur des textes des chansons de Loco Locass, formé au milieu des années 1990 par Biz et son ami de Québec Sébastien Ricard (Batlam), auxquels s'est joint Mathieu Farhoud-Dionne (Chafiik). Le premier album de Loco Locass, Manifestif, est paru en 2000[2]. »

En parallèle à sa carrière de rappeur, Biz décide de s'atteler à une carrière dans la littérature. En 2010, il publie son premier ouvrage intitulé Dérives aux éditeurs Léméac. En 2012, il remporte son premier prix, celui du Prix jeunesse des libraires du Québec (catégorie 12-17 ans) pour La Chute de Sparte[4]. En 2017, après nombre d'autres ouvrages, il publie La chaleur des mammifères[5].

Œuvres littéraires[modifier | modifier le code]

  • Dérives (Léméac, Montréal, 2010)
  • La Chute de Sparte (Léméac, Montréal, 2011)
  • Mort-terrain (Léméac, Montréal, 2014)
  • Naufrage (Léméac, Montréal, 2016)
  • La Chaleur des mammifères (Léméac, Montréal, 2017)

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Biz | Écrivains - Leméac Éditeurs », sur www.lemeac.com (consulté le 2 novembre 2017)
  2. a et b Marie-Josée Montminy, « Le chez-soi de Biz », sur Le Nouvelliste (consulté le 13 avril 2018).
  3. a, b, c et d « La face cachée de Loco Locass - Biz, ex-animateur en loisirs », sur Le Devoir (consulté le 13 avril 2018).
  4. a et b « Lauréats 2012 - Catégorie Jeunesse Québec 12 - 17 ans », Historique, sur Prix des libraires du Québec (consulté le 9 novembre 2017).
  5. « Un second souffle », sur Le Devoir (consulté le 13 avril 2018).
  6. « Les prix Jeunesse des libraires du Québec révélés », Le Devoir,‎ (lire en ligne).
  7. « Biz remporte le Prix du livre jeunesse des Bibliothèques de Montréal », sur Radio-Canada, (consulté le 9 novembre 2017).
  8. La Presse canadienne, « La chute de Sparte de Biz remporte le Prix du livre jeunesse », La Presse,‎ (lire en ligne).
  9. « Prix littéraire France-Québec », sur Fédération France-Québec (consulté le 9 novembre 2017); « Biz remporte le Prix littéraire France-Québec pour son troisième roman », sur Radio-Canada, (consulté le 9 novembre 2017).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :