Front central

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’URSS image illustrant le domaine militaire image illustrant la Seconde Guerre mondiale
Cet article est une ébauche concernant l’URSS, le domaine militaire et la Seconde Guerre mondiale.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Front central
Image illustrative de l'article Front central

Création -
Dissolution -
Pays Flag of the Soviet Union.svg Union soviétique
Allégeance Armée rouge
Branche Armée rouge
Type Groupe d'armée
Ancienne dénomination Front du Don
Guerres Seconde Guerre mondiale

Le front central est une unité militaire soviétique, qui exista à deux reprises au cours de la Seconde Guerre mondiale. Il fut d'abord créé le , à partir de l'aile droite du front ouest, c’est-à-dire la 3e armée soviétique et l'état-major de la 4e armée soviétique dissoute. Il subit de lourdes pertes à la suite de son encerclement à Tchernigov et fut alors dissous le .

Il fut recréé le , à partir de l'état-major et des unités du front du Don, transférés dans la région de Koursk, après la reddition de la 6e armée allemande, auxquels furent adjointes des armées provenant des réserves générales de la Stavka.

Le , il fut renommé front de Biélorussie, puis le , premier front biélorusse, à la suite de la création des deuxième et troisième fronts biélorusses. Il fut à la pointe des offensives soviétiques de la fin de la guerre et termina celle-ci par sa participation à la prise de Berlin. Après la guerre, le , le front fut dissous, mais son état-major servit de cadre pour la création du groupe de forces soviétiques en Allemagne.

Commandants[modifier | modifier le code]