Rue de Cornulier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Rue de Cornulier
Situation
Coordonnées 47° 12′ 54″ nord, 1° 32′ 26″ ouest
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Ville Nantes
Quartier(s) Malakoff - Saint-Donatien
Tenant Quai Malakoff
Aboutissant Rue de Lourmel
Morphologie
Type Rue
Longueur 250 m
Histoire
Anciens noms Rue de la Patache

Géolocalisation sur la carte : Loire-Atlantique

(Voir situation sur carte : Loire-Atlantique)
Rue de Cornulier

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Rue de Cornulier

Géolocalisation sur la carte : Nantes

(Voir situation sur carte : Nantes)
Rue de Cornulier

La rue de Cornulier est une rue située dans le quartier Malakoff - Saint-Donatien, à Nantes, en France.

Description[modifier | modifier le code]

Cette artère longue de 250 mètres débute quai Malakoff (au niveau du rond-point commandant l'accès au pont de Tbilissi) et se termine rue de Lourmel[1]. Elle coupe successivement la rue du Pré-Gauchet, puis rencontre l'allée de l’Agrion-gracieux, la rue des Remorqueurs et la rue de Copenhague. Asphaltée, elle est ouverte à la circulation automobile.

Dénomination[modifier | modifier le code]

Le nom de la rue attribué en 1856 rend hommage à Marie-Alfred-Ernest de Cornulier-Lucinière, membre de la famille de Cornulier, descendante de Pierre de Cornulier de la Touche, un des premiers maires de Nantes. Il servit en Algérie sous les ordres du Général de Lamoricière, avant de participer à la guerre de Crimée sous les ordres de Général de Mac Mahon. C'est d'ailleurs durant ce conflit qu'il fut tué à la Bataille de Malakoff en septembre 1855, alors qu'il était chef de bataillon des chasseurs à pied de la Garde Impériale[2],[3].

Historique[modifier | modifier le code]

En 1906, Édouard Pied nous indique qu'un document du 23 avril 1868 écarte l’idée de classer la rue avant que les propriétaires n’aient exécuté les travaux nécessaires[3].

La rue est finalement classée en 1882 moyennant le versement d'une somme 8 000 francs correspondant à la moitié de la dépense[3].

Voies latérales et environnantes[modifier | modifier le code]

Allée de l’Agrion-gracieux[modifier | modifier le code]

Le conseil municipal approuve, le , l'attribution de ce nom à la voie reliant la rue de Cornulier à la rue Marcel-Paul en référence à l'agrion gracieux, une libellule courante en Loire-Atlantique[coord 1],[4].

Rue de Copenhague[modifier | modifier le code]

Cette voie constituait jusqu'au une section de la rue Marcel-Paul qui était perpendiculaire à la section principale de cette artère[coord 2]. Elle prit à cette date son nom actuel en référence à la ville de Copenhague qui succéda à la ville de Nantes comme Capitale verte de l’Europe en 2014[4].

Allée d'Oslo[modifier | modifier le code]

Cette voie piétonne en projet qui doit rejoindre l'allée de l’Agrion-gracieux à la rue de Copenhague a été baptisée le en référence à la ville d'Oslo qui fut cette année-là Capitale verte de l’Europe[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Cornulier (rue de) », sur catalogue.archives.nantes.fr, archives municipales de Nantes (consulté le 17 octobre 2014).
  2. Pajot 2010, p. 64
  3. a b et c Pied 1906, p. 242
  4. a et b « Délibération no 19, conseil municipal du 9 février 2018 », mairie de Nantes (consulté le 12 février 2018).
  5. « Délibération no 22, conseil municipal du 22 mars 2019 », mairie de Nantes (consulté le 2 avril 2019).

Coordonnées des lieux mentionnés[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]