Rue Roture

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Liege enseigne droite.svg
Blason liege.svg
LIÈGE
Rue Roture
Image illustrative de l’article Rue Roture
Entrée de la partie étroite vers la rue Puits-en-Sock et la « cage aux lions »
Situation
Coordonnées 50° 38′ 24″ nord, 5° 34′ 58″ est
Début rue Puits-en-Sock
Fin rue Jean d'Outremeuse
Morphologie
Type rue
Fonction(s) urbaine(s) HORECA
Longueur 173 m
Largeur entre 2 et 10 m
Histoire
Création XIIIe siècle

La rue Roture, communément appelée par les Liégeois En roture, est une rue d'Outremeuse. Elle est caractéristique de la Renaissance mosane du XVIIe siècle. Piétonnière, étroite, elle est devenue une rue pittoresque avec de nombreux restaurants et constitue un des pôles d'attraction de la fête du XV août.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Potale de la Vierge à l'Enfant située place Gabriel.

L’appellation dérive du bas latin via rupta (« voie rompue »)[note 1], c'est-à-dire de route rendue praticable par l'enlèvement d'obstacles, et non du fait que cette rue aurait été habitée par des roturiers.

Historique[modifier | modifier le code]

Située dans Vinåve des Prés — un des trois anciens vinåves (« quartiers ») de la Cité de Liège —, elle reliait la chaussée du Pré (devenue rue Pont Saint-Nicolas au XIIIe siècle) à, d'une part, En Bêche (actuelle rue Grande-Bêche) et à, d'autre part, Derrière les Potiers[note 2] par le pont de Bêche sur la Rivelette (un des biefs de la Meuse et actuelle rue Jean d'Outremeuse).
Sur la carte établie par Johannes Blaeu en 1649, elle porte le nom de rue de Retour.

La cage aux lions[modifier | modifier le code]

Elle constitue l'entrée de la rue au tenant de la rue Puits-en-Sock. Il s'agit d'une chicane formée de deux grilles métalliques à barreaux verticaux placée sous une travée voutée[note 3] (en wallon liégeois un ârvau[1] et, dans les communes limitrophes du sud-ouest de Liège, un ârvå). C'est à la suite d'un accident mortel, survenu en 1909, impliquant un garçonnet sortant impétueusement de la rue Roture et un tram de la ligne no 10 des TULE (Tramways unifiés de Liège et extensions) circulant rue Puits-en-Sock que la chicane est installée.

Activités[modifier | modifier le code]

La rue Roture est une des rues les plus pittoresques du quartier d'Outremeuse. Par endroits très étroite ou s'ouvrant sur la place Gabriel, elle est bordée d'immeubles anciens dont certains sont le cadre de commerces exercés le plus souvent dans le secteur Horeca. Sur la place Gabriel se trouve aussi une fontaine Montefiore.

Durant 3-4 jours, lors de la fête du XV août, les bars ayant pignons sur rue, proposent du peket (un alcool de baies de genévrier aromatisé) et des cocktails à base de péket jusqu'aux petites heures du matin, le tout dans une ambiance très festive.

Voiries adjacentes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Via rupta est obtenu par substantivation au féminin du participe passé rupta de rumpere « rompre » (rumpere viam = « ouvrir une route »).
  2. Derrière les Potiers, qui n'existe plus, longeait la rive sud du bief de la Rivelette entre Entre deux Ponts et l'actuelle Dérivation.
  3. Cette travée existait déjà en 1649 sur la carte de Johannes Blaeu.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Gustave Gothier, Dictionnaire français-wallon, Liège, Jean Gothier, , 237 p., 18 cm (OCLC 34070542, lire en ligne), « Traduction de arcade », p. 11

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]