Rue Obscure

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Rue Obscure
Image dans Infobox.
Présentation
Type
Construction
Patrimonialité
Localisation
Pays
Région
Division administrative
Commune
Adresse
Vieille ville
Coordonnées

La Rue Obscure de Villefranche-sur-Mer est une rue couverte de 130 mètres datant de 1260, située le long du premier rempart de la ville. Elle a été inscrite aux Monuments historiques le [1].

Description[modifier | modifier le code]

La 1ère enceinte fortifiée datant de la fin du XIIIe siècle s'avère rapidement trop exigüe. Charles II d'Anjou, comte de Provence, fondateur de Villefranche, entreprend au début du XIVe siècle la réalisation d'une nouvelle enceinte plus vaste dont il reste une porte dite le "portail de Robert".

Située au cœur de la vieille ville dominant le port de la Santé, le long du rempart du XIVe siècle, la Rue Obscure constitue un chemin de ronde défensif, à ciel ouvert permettant la circulation des militaires et facilitant les manœuvres[2]. Après la construction d'une 3ème enceinte et de la Citadelle, le rempart du XIVe siècle n'ayant plus d'usage militaire est utilisé comme fondation pour l'agrandissement des maisons qui lui font face. Le recouvrement de cette rue s'échelonne du XVIe siècle au XVIIIe siècle en fonction du besoin des habitants. La rue s’obscurcit.

Des caves anciennes donnant sur la Rue Obscure servaient principalement d'abris pour les ânes et les chèvres. L'une d'elles, datant du XIVe siècle, recèle un puits[3].

La Rue Obscure et son atmosphère mystérieuse a interpelé l'imaginaire de nombreux réalisateurs de cinéma[4], dont :

- Jean Cocteau en 1959 : Le Testament d'Orphée

- Roger Coggio en 1981 : Les Fourberies de Scapin

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • André Cane, Histoire de Villefranche-sur-Mer et de ses anciens hameaux de Beaulieu et de Saint-Jean (4e éd.), Villefranche-sur-Mer, éditions Un point sait tout, 1998.
  • Marie-Rose Rabaté et André Goldenberg, Villefranche-sur-Mer : hier et aujourd'hui, Nice, Serre éditeur, 2002, (ISBN 2-8641-0359-1)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]