Rudder (logiciel)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rudder.
Rudder
Description de l'image Rudder Logo.png.
Description de cette image, également commentée ci-après
Dashboard de Rudder 4.0
Informations
Développé par Normation
Première version
Dernière version 4.1.3[1] ()
État du projet Actif
Écrit en Scala (server) and C (agent)
Environnement Linux, AIX, Windows
Type Gestion de configuration et de Parc informatique
Licence GPL et Apache
Site web www.rudder-project.org

Rudder est un logiciel libre de configuration automatique de serveurs (ou gestion de parc informatique). Il se veut simple d'utilisation, orienté web et applique un raisonnement dirigé par les rôles. Il s'appuie sur des agents légers installés localement sur chaque machine gérée.

Développé à partir de 2010 et publié en open source en octobre 2011[2] par la société Normation[3]. Son interface graphique côté serveur est développée en Scala et son agent de configuration en C. Il est publié sous la licence libre GNU General Public License 3.0[4].

Historique[modifier | modifier le code]

Rudder a été créé par les fondateurs de la société Normation et la première version a été publiée sous licence libre en octobre 2011[5].

Rudder 3.0 a été publié en février 2015[6].

Platformes supportées[modifier | modifier le code]

Le serveur central Rudder peut être installé sur les systèmes d'exploitation suivants[7] :

  • Debian GNU/Linux 5 (lenny)
  • Debian GNU/Linux 6 (squeeze)
  • Debian GNU/Linux 7 (wheezy)
  • Debian GNU/Linux 8 (jessie)
  • Red Hat Enterprise Linux (RHEL) / CentOS 6
  • Red Hat Enterprise Linux (RHEL) / CentOS 7
  • SuSE Linux Enterprise Server (SLES) 11 SP1
  • Ubuntu server 12.04 LTS (precise)
  • Ubuntu server 14.04 LTS (trusty

Les agents de configuration Rudder peuvent être installés depuis des paquets sur les systèmes d'exploitation suivants[8] :

  • Debian GNU/Linux 5 (lenny)
  • Debian GNU/Linux 6 (squeeze)
  • Debian GNU/Linux 7 (wheezy)
  • Debian GNU/Linux 8 (jessie)
  • Fedora 18
  • IBM AIX 5.3
  • IBM AIX 6.1
  • IBM AIX 7.1
  • Microsoft Windows Server 2000
  • Microsoft Windows Server 2003
  • Microsoft Windows Server 2008
  • Microsoft Windows Server 2012
  • Red Hat Enterprise Linux (RHEL) / CentOS 3
  • Red Hat Enterprise Linux (RHEL) / CentOS 5
  • Red Hat Enterprise Linux (RHEL) / CentOS 6
  • Red Hat Enterprise Linux (RHEL) / CentOS 7
  • SuSE Linux Enterprise Server (SLES) 10 SP3
  • SuSE Linux Enterprise Server (SLES) 11 SP1
  • Ubuntu 10.04 LTS (lucid)
  • Ubuntu 12.04 LTS (precise)
  • Ubuntu 12.10 (quantal)
  • Ubuntu 14.04 LTS (precise)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Release: »,
  2. Ohloh.net : Rudder Factoids
  3. « Rudder FAQ », sur Rudder (consulté le 12 juin 2015)
  4. « Rudder Source Code » (consulté le 17 décembre 2015)
  5. « Rudder 2.3 release notes », sur Rudder (consulté le 12 juin 2015)
  6. « Rudder 3.0 release notes », sur Rudder (consulté le 12 juin 2015)
  7. « Release notes Rudder 3.0 »,
  8. « Release notes Rudder 3.0 »,