Elm (langage)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Elm (langage)
Logo.

Date de première version 2012
Paradigme fonctionnel
Auteur Evan Czaplicki
Dernière version 0.19.1 (21 Octobre 2019)
Typage statique
Influencé par Haskell
Standard ML
OCaml
F#Voir et modifier les données sur Wikidata
Écrit en HaskellVoir et modifier les données sur Wikidata
Système d'exploitation Linux, Windows et Mac
Licence Licence BSDVoir et modifier les données sur Wikidata
Site web http://elm-lang.org/
Extension de fichier elmVoir et modifier les données sur Wikidata

Elm est un langage de programmation fonctionnel qui permet de créer des interfaces graphiques pour le web ainsi que des jeux. Il compile le code en JavaScript.

Historique[modifier | modifier le code]

Elm a été créé par Evan Czaplicki en 2012[1]. La première version d'Elm vient avec quelques exemples et un éditeur en ligne, pour tester le langage[2]. Evan Czaplicki rejoint Prezi en 2013 pour travailler sur Elm[3], et en 2016, il lance la fondation Elm Software Foundation[4].

L'implémentation initiale d'Elm cible HTML, CSS et Javascript. Les outils se sont étendus avec désormais un REPL[5], un gestionnaire de paquets[6], un « débogueur dans le temps »[7] ainsi qu'un installateur pour Windows et Mac[8].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Elm possède peu de structures de langage mais celles-ci sont très expressives : if, let, case, fonctions anonymes et interpolation de listes[9],[10]. Ses principales caractéristiques sont : les souscriptions, l'immutabilité, le typage statique et l'interopérabilité avec HTML, CSS et JavaScript.

Souscriptions[modifier | modifier le code]

La grande abstraction d'Elm est appelée « Sub ». Il s'agit d'un évènement qui déclenche une fonction :

import Html exposing (Html)
import Html.App as Html
import Svg exposing (..)
import Svg.Attributes exposing (..)
import Time exposing (Time, second)

main =
  Html.program
    { init = init
    , view = view
    , update = update
    , subscriptions = subscriptions
    }

type alias Model = Time

init : (Model, Cmd Msg)
init =
  (0, Cmd.none)

type Msg
  = Tick Time

update : Msg -> Model -> (Model, Cmd Msg)
update action model =
  case action of
    Tick newTime ->
      (newTime, Cmd.none)

subscriptions : Model -> Sub Msg
subscriptions model =
  Time.every second Tick

view : Model -> Html Msg
view model =
  let
    angle =
      turns (Time.inMinutes model)

    handX =
      toString (50 + 40 * cos angle)

    handY =
      toString (50 + 40 * sin angle)
  in
    svg [ viewBox "0 0 100 100", width "300px" ]
      [ circle [ cx "50", cy "50", r "45", fill "#0B79CE" ] []
      , line [ x1 "50", y1 "50", x2 handX, y2 handY, stroke "#023963" ] []
      ]

Immutabilité[modifier | modifier le code]

Toutes les valeurs d'Elm sont immutables, cela signifie qu'une valeur ne peut pas changer après avoir été créée.

Typage statique[modifier | modifier le code]

Elm est statiquement typé.

Modules[modifier | modifier le code]

Elm fonctionne avec des modules.

Interopérabilité avec HTML, CSS et JavaScript[modifier | modifier le code]

Elm utilise une abstraction nommée port pour communiquer avec JavaScript.

Exemple de code[modifier | modifier le code]

-- Commentaire sur une ligne

{- Ceci est un commentaire multiligne.
   Il peut continuer sur plusieurs lignes.
-}

{- Il est possible {- d'imbriquer -} les commentaires multilignes -}

-- Définition d'une valeur nommée « greeting ». Le type est inféré comme un « String ».
greeting =
    "Hello World!"

-- Il est préférable d'ajouter l'annotation des types pour les déclarations de haut-niveau.
hello : String
hello =
    "Hi there."

-- Les fonctions sont déclarées de la même façon, avec les arguments qui suivent le nom de la fonction.
add x y =
    x + y

-- Il est préférable d'annoter les types pour les fonctions aussi.
hypotenuse : Float -> Float -> Float
hypotenuse a b =
    sqrt (a^2 + b^2)

-- Le « if » est une expression : il retourne une valeur.
absoluteValue : Int -> Int
absoluteValue number =
    if number < 0 then -number else number

-- Les enregistrements sont utilisés pour grouper les valeurs avec des noms.
book : { title:String, author:String, pages:Int }
book =
    { title = "Steppenwolf"
    , author = "Hesse"
    , pages = 237 
    }

-- Il est possible de créer un nouveau type avec le mot-clé « type ».
-- Ce qui suit représente un arbre binaire.
type Tree a
    = Empty
    | Node a (Tree a) (Tree a)

-- Il est possible d'inspecter ces types avec une expression « case ».
depth : Tree a -> Int
depth tree =
    case tree of
      Empty -> 0
      Node value left right ->
          1 + max (depth left) (depth right)

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]