Royston Tan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un réalisateur image illustrant singapourien
Cet article est une ébauche concernant un réalisateur singapourien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les conventions filmographiques. Pour plus d’informations, voyez le projet Cinéma.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (février 2015).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Royston Tan (Chinois simplifié : 陈子谦; pinyin : Chén Zǐqiān; né le 5 octobre 1976) est un réalisateur de Singapour.

Il est diplômé de l'école Polytechnique Temasek de Singapour, dont il a suivi les cours de de communication visuelle.

Il commence à être connu depuis ses courts métrages Sons (2000), Hock Hiap Leong (2001), 48 on AIDS (2002), Mother (2002) et 15 (2002). La revue Time Magazine le désigne comme l'un des 20 héros asiatiques de moins de 40 ans[1].

Ses films décrivent généralement des personnages asociaux. Ses films sont parfois très crus et hystériques comme dans 15 (relations fraternelles de deux amis adolescents d'une bande de rue) ou minimalistes et introspectifs comme dans 4:30 (relations épisodiques d'un garçon de 12 ans, dont les parents sont absents, avec un homme dépressif de 30 ans, colocataire de son immeuble).

Les dialogues sont généralement en mandarin standard mais peuvent utiliser des phrases aux langues chinoises minnan également utilisées à Singapour.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Longs métrages

Courts métrages[modifier | modifier le code]

  • 1997 : Adam.Eve.Steve
  • 1999 : Jesses
  • 2000 : Sons
  • 2001 : Hock Hiap Leong
  • 2002 : 48 on AIDS
  • 2002 : 24 HRS
  • 2002 : Mother
  • 2002 : 15
  • 2003 : The Old Man and The River
  • 2003 : 177155
  • 2004 : Cut
  • 2004 : The Blind Trilogy (Blind, Old Parliament House et Capitol Cinema)
  • 2004 : The Absentee
  • 2005 : Careless Whisperer
  • 2005 : New York Girl
  • 2005 : Monkeylove
  • 2005 : DIY
  • 2006 : Sin Sai Hong
  • 2007 : After the Rain
  • 2008 : My SARS lover

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]